• la SPA lance une campagne choc.

    Les abandons d’animaux de compagnie sont en forte augmentation depuis le début de l’année. Alors que la période à haut risque des vacances d’été arrive,

    Depuis le début de l’année, la Société Protectrice des Animaux (SPA) a enregistré une hausse de 28 % des abandons d’animaux. Les principales victimes restent les chiens et les chats.

    Les membres de la SPA s’inquiètent car les grandes vacances se profilent à l’horizon et c’est durant cette période que les abandons explosent chaque année. Pour contrer ce phénomène, une nouvelle campagne contre l’abandon des animaux de compagnie durant la période estivale a été lancée.

    Vidéo courte.

    Durant tout le début de la vidéo, un chien jappe, aboie, pousse des cris de douleur et d’angoisse, hurle alors que l’image est noire. Puis on découvre un chien attaché, probablement dans une forêt, abandonné à son sort et condamné à mort. Apparaît alors le slogan « Cet été, faites taire les souffrances de l’abandon ». Puis une femme découvre l’animal et lui sauve la vie en le recueillant.

    La SPA fondée en en décembre 1845, a été reconnue d’utilité publique en 1860. L’association ne compte pas moins de 656 salariés, 4 000 bénévoles et dispose de 62 refuges à travers la France. Mais malgré tout cela, elle a des difficultés pour recueillir, soigner et faire adopter les 14 871 chiens et chats sauvés en 2018. C’est pourquoi, à la fin de la vidéo, un appel aux dons est lancé.

    source: https://www.lunion.fr

    Abandon Animaux/ tortures

    Voici  la triste histoire de ce petit Puccino , qui  fort heureusement se terminera bien.... 

    L'horreur d'un chiot: Puccino, 3 mois  tasé, brûlé, torturé, et jeté agonisant aux ordures à Paris. 

    Abandon Animaux

    Puccino” n’a même pas 3 mois et a déjà vécu l'horreur. Ce chiot, retrouvé en plein Paris mardi dernier, a été jeté comme un déchet entre la vie et la mort après avoir été torturé. Il ne portait pas moins de 17 brûlures sur le corps.

    Puccino n’a pas trois mois mais a déjà vécu un véritable calvaire. Actuellement en soin et sous antidouleurs, il n’est pas encore sorti d’affaire. 

    « Impossible, insensé, horrible ». Ce sont les premiers mots qui ont traversé l’esprit de cette riveraine de la rue du Faubourg Montmartre dans le 9ème arrondissement de Paris lorsqu’elle aperçoit, entre deux poubelles débordant de déchets, une petite cage renfermant une boule de poils ensanglantées. Elle mettra quelques instants à comprendre que cet animal agonisant qui gémit de douleur est en fait un petit chiot. Ou plutôt ce qu’il en reste.

    Minuscule, rasé à blanc et couvert de teinture jaune, il porte sur le corps une multitude de plaies ensanglantées et très infectées. Son corps est littéralement déformé par l’infection qui le gagne. Prisonnier de sa minuscule cage, il est dans un état de souffrance inimaginable et attend la mort sur le trottoir au milieu des immondices.

     

    Sous le choc, elle s’empare doucement du petit animal et le conduit au commissariat qui contacte la Fondation Assistance aux Animaux. Rapidement sur place, notre enquêteur ne pourra que confirmer l’état alarmant dans lequel se trouve le petit chiot, état qui ne peut que résulter d’une intervention humaine. Il sera immédiatement conduit chez un vétérinaire pour lui apporter les premiers soins, tandis qu’en parallèle une plainte est déposée pour abandon volontaire et acte de cruauté et que l’animal est saisi au profit de la Fondation Assistance aux Animaux

    Le constat du vétérinaire sera sans appel : Puccino souffre le martyre. Il ne porte pas moins d’une dizaine de plaies sur-infectées sur tout le corps. D’énormes abcès se sont formés sous la peau et l’infection s’est propagée à toutes les plaies. Il est dans un tel état de souffrance qu’il faudra l’endormir afin de le soulager, l’examiner et le soigner.

    Le pire des scénarios se dessine alors, les multiples plaies qu’il porte ressemblent à des traces de coups de taser et de brûlures de cigarette. D’autres font penser à des perforations volontaires à l’aide d’un outil. Lorsque le produit désinfectant est injecté dans une des plaies, il ressort par une autre. Cela ne fait plus aucun doute, ce bébé d’à peine 3 mois qui pèse à peine 2kg a été torturé, laissé sans soins, puis jeté agonisant aux ordures après avoir amusé ses tortionnaires.

    Très fragilisé et en souffrance, décision est prise de l’hospitaliser afin qu’il bénéficie de soins continus et d’antidouleurs. Si son état se stabilise, il pourra prochainement rejoindre le refuge de la Fondation Assistance aux Animaux à Villevaudé afin, nous l’espérons, de trouver une famille qui lui fera oublier toutes les atrocités qui lui ont été infligées.

     Abandon Animaux

    Abandon Animaux

    Abandon Animaux

    Abandon Animaux

    La Fondation Assistance aux Animaux s’insurge de la cruauté maladive dont certaines personnes sont capables et compte bien mettre tous les moyens à sa disposition pour retrouver les auteurs de ces faits d’une lâcheté infinie afin qu’ils payent pour leurs actes.
    C’est pourquoi aujourd’hui, nous avons besoin de vous.

    La Fondation lance un appel à témoins à toute personne reconnaissant cet animal ou ayant des informations à nous communiquer permettant d’identifier les auteurs de ces faits.

     

    Dans ce reportage vidéo, enquêteur, vétérinaire, soigneur et animalier de la Fondation Assistance aux Animaux témoignent. Nous tenons à vous remercier pour les milliers de messages reçus, tous vos signalements et les nombreux partages qui ont permis de nous aider dans cette affaire. “Puccino” est en vie et ses tortionnaires seront condamnés. Nous nous le sommes promis et nous vous en tiendrons informés. Fondation Assistance aux Animaux Protection et défense animale en France reconnue d’utilité publique . 

     

    http://www.fondationassistanceauxanimaux.org

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique