• Château D'Angers

    ANGERS - 50 minutes de Saumur.

    Au cœur de la ville d’Angers, classée Ville d’Art et d’Histoire, se dresse une vaste forteresse de schiste et de calcaire flanquée de 17 tours. Mais ne vous laissez pas impressionner par cette apparente austérité et passez le pont-levis du Château d'Angers !

    ci-dessous:

    Château la porte de la Ville vue de face

    ci-dessous:

     La porte des champs côté Sud au premier plan, était l'entrée principale de la forteresse à l'origine.

    Histoire du château d’Angers

    Le château d’Angers (Maine et Loire) est une vaste forteresse du Moyen-âge construite entre le XIII ème et XVI ème siècle, sur un promontoire rocheux surplombant la Maine.

    ci-dessous:

     La Maine à Angers vue du château depuis la rive droite

    La grande enceinte de schiste et de calcaire, haute de près de 40 mètres, flanquée de dix-sept tours de 12 mètres de diamètre,

    fut édifiée sous l’ordre de Blanche de Castille, mère de Louis IX (Saint-Louis) à partir de 1232.

    ci-dessous:

     Château d'Angers Alignement des tours.

    ci-dessous:  Tours de l'enceinte, côté porte de Ville.

    En 1356, le château fort d’Angers entre dans l’apanage de la branche Valois des ducs d’Anjou.

    Vers 1403, sous Louis II, est construite la chapelle; le logis royal et le châtelet sont eux édifiés vers 1450 sous le règne du roi René d’Anjou.

    A la mort du roi René, en 1480,

    Louis XI rattache l’Anjou au domaine royal.

    ci-dessous:

     Panorama de la cour intérieure avec la chapelle et le logis royal, vue du haut de la tour du Moulin.

    ci-dessous: le Châtelet

    ci-dessous:

     Château Angers vue de la porte de la Ville.

    Au XVIe siècle, pendant les guerres de religion, la forteresse est transformée en prison.
    En 1585, Donadieu de Puycharic, nommé par le roi Henri III capitaine du château, supprime les toits en poivrière, renforce les murs et fait construire des terrasses d’artillerie tournées vers la ville et sur la rivière.

     en 1860 Louis XIV  y incarcérât  le surintendant des finances  Nicolas Fouquet. La forteresse restera une prison jusqu’en 1947.

    ci-dessous:  

    Rempart Tour du Moulin, la plus haute de la forteresse actuelle.

    La forteresse restera une prison jusqu’en 1947. Après la Seconde Guerre Mondiale, l’armée cède le site à l’administration des Monuments Historiques. Le château est depuis ouvert à la visite. 

    http://www.info-histoire.com 

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique