• Château de Brézé (2)

    Château de Brézé - Un des châteaux de la Loire

    Bâti entre les XIe et XIXe siècles au coeur d'un vignoble d'une surface de plusieurs dizaines d'hectares, le château de Brézé a appartenu à la puissante famille des Dreux-Brézé pendant des siècles, avant d'être repris en main, par mariage, par la famille de Colbert, descendante du Ministre de Louis XIV.

    Depuis le 16ème siècle, les marquis de Maillé-Brézé, de Dreux-Brézé et les Comtes de Colbert cultivent le vignoble du château. Loué par les grands de ce temps, le vin de Brézé est présent à cette époque sur les tables des grandes cours d’Europe.


    Ce vignoble de 25 ha est en effet exceptionnel puisqu’il présente la particularité d’être constitué de Clos uniques que vous aurez l’occasion de retrouver dans la gamme «Légende ». Au quotidien, nous cultivons la spécificité de chacun de ces Clos, redonnons vie aux sols et aidons le Chenin de Loire et le
    Cabernet Franc à exprimer le plus précisement possible les terroirs du château.
    La patience est de mise, la culture biologique que nous mettons en place en ce moment va permettre aux sols de se réveiller progressivement et de transmettre toute l’énergie de ce vignoble d’exception aux cuvées du château de Brézé.

     les vignes du Château de Brézé

    Les vins d'Anjou et de Saumur

    Les vins d'Anjou et de Saumur constituent le vignoble le plus étendu du Val de Loire avec 20 000 ha. Et il y en a pour tous les goûts : au total plus de 28 appellations s'offrent à vous ! Parmi les nombreuses appellations, on retiendra surtout l'Anjou, plutôt représentée par des rouges légers, les Coteaux de la Loire, les Savennières et la prestigieuse « Coulée de Serrant », les Coteaux de l'Aubance, les Coteaux du Layon avec deux productions réputées de très bonne garde, le Quarts de Chaume et le Bonnezeaux.

    Du côté du saumurois, les vins de Saumur recouvrent une production variée de blancs et de rouges mais surtout d'excellents vins mousseux, Crémant de Loire et Saumur Brut. A ne pas oublier, le très populaire Saumur Champigny, vin rouge léger et gouleyant, aux arômes de fruits rouges.

    Les pressoirs

    Pressoir

    Cave château- de - brézé

    La forteresse souterraine :

    Sous le château de Brézé, une des plus anciennes et importantes forteresses souterraines d'Europe

    Au sud de Saumur, le comte de Colbert, propriétaire des lieux,

    a ouvert au public une forteresse aménagée au début du deuxième millénaire.

    Curieusement, les premiers habitants de Brézé, à 10 kilomètres au sud de Saumur, se sentaient plus en sécurité dans les profondeurs calcaires qu'en surface, en dépit d'une température constante à 12°. Cet habitat disposait de systèmes défensifs « vraisemblablement beaucoup plus efficaces pour faire face aux menaces des envahisseurs que ceux des châteaux de surface », note Francine Thieffry de Witte, auteur d'un guide sur Brézé.

    Le labyrinthe souterrain de 10 kilomètres, à une dizaine de mètres sous la roche, a précédé de plusieurs siècles le château de la Renaissance qui s'y superpose encore aujourd'hui.

     

    « Un château sous le château "


    C'est vers l'an mil, lors des invasions normandes, que les premiers habitants ont sans doute trouvé refuge dans ces galeries. « Mais rien n'est certain, ni prouvé, mentionne Gregory Matheson, directeur de la communication du lieu. On ne sait pas grand-chose, mais nous aimons aussi ce mystère. » De fait, c'est « un château sous le château » qu'il est aujourd'hui possible de visiter.

    Longtemps considéré comme de « vulgaires caves ", le réseau a été ouvert à la visite en 2000 par son propriétaire Jean de Colbert, descendant des marquis de Dreux-Brézé et du célèbre contrôleur général des finances de Louis XIV. Cette extension de la visite a suscité un regain d'intérêt touristique pour le site qui accueille désormais 60.000 visiteurs par an.

     l'une des nombreuses entrées des souterrains

     les souterrains du château

     les galeries souterraines du château

    L' escalier souterrain

     mur du souterrain

     meurtrières dans les murs du souterrain

    Un chemin de ronde souterrain et des meurtrières sophistiquées, datant de la fin du Moyen Age, permettaient un tir rayonnant sur l'assaillant qui s'aventurait au fond de cette gorge. Le souterrain, aussi accessible en pente douce depuis la cour d'honneur, s'organisait autour d'un puits central jadis ouvert, toujours en bon état, autour duquel trois pièces s'agencent en trèfle, configuration courante dans les troglodytes de la région.

    On trouve là des couloirs coudés, pour contenir l'ennemi, l'empreinte de silos de grande capacité, mais aussi de mangeoires témoignant de la présence d'animaux, y compris des bovins et des chevaux servant aussi de chauffage d'appoint.

    Grande salle rocheuse

    Le long des escaliers souterrains

    Des usages multiples
    Dans la face extérieure du fossé, d'immenses cavités ont été creusées. Comme dans toute la région et jusqu'au XIXe, ces grottes étaient des carrières de tuffeau. Le gisement de Brézé présente, semble-t-il, une qualité de pierre de construction très recherchée, comme en témoigne toujours la présence voisine de la société Lucet, exploitant depuis 1964 des carrières dans le voisinage. Du XVesiècle à 1976, ces cavernes servirent de chais et de caves à vin. Les évidements firent aussi usage de glacière, de boulangerie ou d'élevage de vers à soie.

    Une-salle-troglodytique

    Les fours de l'ancienne cuisine troglodytique, la plus grande répertoriée en France, sont alors rallumés pour la cuisson de pain et de « foué ", cette petite galette locale.

    Four à pain- médiéval- Brézé

    Fours à pain

    https://www.lesechos.fr

    https://www.chateaudebreze.com

    http://loire-chateaux.org/fr/chateaux/breze/

    « Journées du Patrimoine 2017 Château de Brézé »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    4
    Mardi 19 Septembre 2017 à 14:35

    Coucou petite Fleur,me voilà de retour...Quel reportage superbe.

    Qu'il doit être magnifique de le visiter...J'adore tout ...ces vignes devant

    qui donnent une note de ce coin  vignoble..ces couloirs qui n'en finissent 

    pas. ces portes...oh! il y a de quoi dire de ces grands souterrains et tout

    ce que je viens d'admirer...Vraiment il y a dans certaines régions des choses

    vraiment splendides.Notre Patrimoine est riche et vraiment beau.

    Merci Chrystale d'ouvrir ton coeur et tes portes à toi pour nous

    offrir le meilleur.Je suis toujours fascinée par tout ça...Il y a de quoi

    écrire une bien belle histoire...J'espère que tu vas au mieux.

    Ici l'Automne s'annonce peu folichon,le soleil a l'air de vouloir venir,

    mais????tu devines la suite.Je pense bien à Toi ma Douce.

    Plein de gros bisous sans oublier Evan.

    3
    Mardi 19 Septembre 2017 à 08:11

    coucou Chrys

    merci pour cette jolie suite visite du château

    passe une belle journée

    bisous tendresse

    http://ekladata.com/mKkqY8MNz8U7JPSIvOFcvxd3AUQ/bague.gif

    martine

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Lundi 18 Septembre 2017 à 14:33

    Merci Chrys pour la visite de ce château ! Très belles photos et très beau reportage !

    1
    Dimanche 17 Septembre 2017 à 11:16

    Jolie suite ma douce

    gros bisous encore

    amitié Mado 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :