• Château Sully-sur-Loire (2)

    Suite du Château Sully -sur-Loire.

    la 1ère partie nous avons visité l'extérieur de cette belle bâtisse ….

    Aujourd'hui je vous fais découvrir l'intérieur du Château…

    Château Sully-sur-Loire (fin)

    La grille bleue

    Château Sully-sur-Loire (fin)

    la tour du portail commandait autrefois le seul accès au château au moyen d'un pont-levis. Il a été supprimé au XVIIIe siècle, laissant la place à un pont dormant. La porte actuelle est décorée de boulets de canons enflammées, symbole de la fonction de grand-maitre de l'artillerie qu'occupait Sully. Encadrant la porte et la grille bleue , quatre reproductions de bombardes illustrent également cette symbolique.

    Le tombeau

    Château Sully-sur-Loire (fin)

    La tour qui contient cette salle a été détruite sous la révolution, puis reconstruite vers 1900-1902. La salle a alors été aménagée en chapelle. Elle comprenait , à l'origine, des bancs d'église et un autel. Elle accueille, aujourd'hui, la réplique en plâtre du tombeau du Duc de Sully et de sa seconde épouse Rachel de Cochefilet. L'original en marbre est à Nogent-le-Rotrou.

    Escalier d'honneur

    Château Sully-sur-Loire (fin)

    Salle d'honneur

    Château Sully-sur-Loire (fin)

    Cette pièce d'apparat était parmi les plus importantes du château, car située à l'étage noble , où vivait le seigneur. Ses vastes dimensions , environ 300m², permettaient d'organiser de grandes réceptions.

    Sur la cheminée est peint le château de Rosny-sur-Seine où le Duc est né. Les boulets peints sur la dernière poutre évoquent sa fonction de grand-maitre de l'artillerie. Plusieurs de ses descendants des XVII  et  XVIIIe siècles…

    Salle de l'assommoir

    Château Sully-sur-Loire (fin)

    Il s'agissait de la salle de manœuvre du pont-levis au Moyen-âge, donnant sur l'assommoir. Le Duc de Sully l'aurait transformé en cabinet pour entreposer une partie de ses richesses et surtout aussi pour y travailler, d'où la petite cheminée , décorée des armes de Béthune. Cette pièce était fermée par une forte porte en fer.

    la charpente

    Château Sully-sur-Loire (fin)

    C'est ici que vivait la garnison du château. La salle est couverte d'une impressionnante charpente dont les trois-quarts sont d'origine, c'est-à-dire du tout début du XVe siècle.

     Elle est constituée principalement de poutre de chêne des forêts locales.

      (certaines sont en châtaignier) qui ont été assemblées en berceau brisé selon les principes de l'architecture gothique.

    Chambre du roi

    Château Sully-sur-Loire (fin)

    Il s'agissait sans doute de la chambre du seigneur au Moyen-âge . Elle a été transformé plus tard en chambre pour accueillir le souverain en déplacement, usage courant dans les châteaux. Malgré le grand portail au dessus de la cheminée , Henri IV, n'est jamais venu au château de Sully. Au contraire son petit-fils Louis XIV, a passé deux jours en Mars 1652, pendant la fronde.    

    bureau du régisseur

    Château Sully-sur-Loire (fin)

    Première des quatre pièces aménagées totalement en 2007, cette salle évoque le bureau qu'aurait pu occuper le régisseur au début du XXe siècle . Le régisseur est la personne chargée de gérer les terres et les domaines du château. Le mobilier date des XVIII e - XIX e siècle. La décoration représente des ancêtres des derniers châtelains ainsi que le château à différentes époques.

    cabinet

    Château Sully-sur-Loire (fin)

    Cette pièce est la première de l'appartement de Psyché. Celui-ci, regroupent trois salles en enfilade, a été reconstitué en 2007 dans l'esprit de la fin du XVIIIe siècle. Il s'agissait à cette époque des lieux de vie de la duchesse de Sully. On a choisi d'évoquer ici l'ambiance d'un cabinet de toilette. Mais les documents d'archives du XVIIIe siècle semblent indiquer qu'il s'agissait, en fait, d'une antichambre.

    chambre de Psyché

    Château Sully-sur-Loire (fin)

    Les boiseries , peintures, dorures et parquet de cette pièce datant de 2007 mais évoquant le style d'un appartement du XVIIIe siècle. Cette pièce était alors la chambre de la Duchesse de Sully. Les tapisseries du XVIIe siècle illustrent l'histoire mythologique de Psyché. Les meubles, disposés autour du lit à la Duchesse, datent du premier tiers du XVIIIe siècle.    

    l'antichambre

    Château Sully-sur-Loire (fin)

    L'antichambre avec ses nombreux sièges est l'endroit où l'on patiente avant d'être reçu dans la chambre par la châtelaine. Elle est décorée d'une tapisserie du XVIIe siècle et d'un portrait du premier fils de Maximilien de Béthune. Au XVIIIe siècle, cette pièce était un boudoir à l'usage du Duc de Sully.

    chambre de la tour carrée

    Château Sully-sur-Loire (fin)

    Cette pièce, située au dessus de l'entrée du château et donnant sur l'axe central du parc, était au XVIIIe siècle la chambre du Duc de Sully. Elle a été ravagée par l'incendie de 1918. Réaménagée à plusieurs reprises, elle comporte aujourd'hui notamment un lit à la polonaise de la fin du XVIIIe siècle.

    grand salon

    Château Sully-sur-Loire (fin)

    C'est dans cet espace, organisé au XIIe siècle en trois-petites salles, que se trouvait la chambre de Maximilien de Béthune. L'ensemble à été transformé au XIXe siècle en salon pour recevoir les amis et invités de la famille. Cette salle comporte un plafond peint, un mobilier principalement du XVIIIe siècle et des tableaux évoquant le Duc de Sully et Henri IV.

    petit salon

    Château Sully-sur-Loire (fin)

    Cette pièce, autrefois une chambre, fut transformée au début du XXe siècle en petit salon. On a reconstitué ici une chambre de femme du début de XIXe siècle. Le mobilier aux fines marqueteries, est d'époque Charles X. Les éléments de décoration évoquent Henri IV et son épouse Marie de Médicis.  

    salle à manger

    Château Sully-sur-Loire (fin)

    Cette salle à manger date du XIXe siècle. Elle comprend un plafond peint et une cheminée décorés de symboles relatifs au Duc de Sully. C'est ici, dans ce qui était alors son cabinet de travail, que celui-ci a pu rédiger ses mémoires, les économies royales , imprimés clandestinement au château en 1638.

    https://fr.wikipedia.org

    http://www.chateausully.fr/

    « Château Sully (1ère partie)Poèmes »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 22 Novembre 2019 à 15:38

    finalement j'apprécie plus l'extérieur que l'intérieur de ce château!!! (question de gout!)

    bonne journée.bisous.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :