• Cordes-sur-Ciel est une commune française

    située dans le département du Tarn, en région Midi-Pyrénées

    Cordes-sur-Ciel (en occitan, Còrdas, en français Cordes jusqu'en 1993) est une commune française située dans le département du Tarn, en région Midi-Pyrénées.

    Bastide construite en 1222 par le comte Raymond VII de Toulouse, haut lieu du catharisme, cette cité médiévale adapte ses rues tortueuses et ses maisons séculaires à un relief escarpé dominant la paisible vallée du Cérou. Site touristique fréquenté, Grand site de Midi-Pyrénées, elle est une étape du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

    Ses habitants sont appelés les Cordais et Cordaises. Ce village a été classé le Village préféré des Français présenté par Stéphane Bern sur France 2 le 1er juillet 2014.

    texte www.wikipedia.com

    ruelles pavées et escarpées

    cité médiévale

     une des portes du village

    ruelles pavées et escarpées

    Par les ruelles escarpées et pavées, montez à Cordes et arrivez au septième ciel ! Du haut de cette cité médiévale vous dominez le monde et contemplez l’histoire. 

    ci-dessous  Cordes-sur-Ciel- portail peint du XIIIe siècle

    ci-dessous Cordes-sur-Ciel grand rue

     

    ci-dessous  Cordes-sur-Ciel maison séculaire

    Haut perché
    On approche Cordes sur ciel par la route et le village s’élève peu à peu sous vos yeux, tout en haut de son promontoire.

    Sur les chemins de Saint-Jacques de Compostelle, . . . 

    . . . Cordes est un des plus beaux villages de France.

    A 25 Km d'Albi, dans le Tarn, laissez-vous séduire par le visage enchanteur de Cordes-sur-Ciel. Ce village empli de légendes s'enroule sur son éperon rocheux telle une pelote de pierre. Un trésor d'architecture gothique, parmi les plus précieux, dont la découverte fera de vos vacances en Midi-Pyrénées un grand moment.  

    Cordes sur Ciel est la première, et la plus importante
    des "bastides", c'est-à-dire des villes nouvelles.

    Cordes-sur-Ciel le village sur un promontoire

     

    Une fois au pied de la cité, il n’y a plus que vos pieds pour monter. L’ascension vous plonge sans transition dans l’ambiance médiévale : porches, remparts, façades sculptées et petits coins cachés…


    C'est surtout dans la grand-rue Raymond-VII, rue principale - dite rue Droite - de la Ville Haute que vous pourrez admirer les plus jolies bâtisses de la ville, avec leurs arcades et leurs décors sculptés. Les plus représentatives en sont la maison du grand Veneur et la maison du Grand Fauconnier. Cette dernière accueille par ailleurs le MAMC ou musée d'art moderne et contemporain de la ville.

    ci-dessous grand-rue-de-Cordes-sur-Ciel rue principale

    ci-dessous Cordes-sur-Ciel la porte des Ormeaux XIIIe siècle

    ci-dessous  Cordes-sur-Ciel coté des pourtanels

    Les anciennes demeures des riches marchands du XIIIe siècle sont des splendeurs d’architecture gothique.

    Les façades de la maison du Grand Veneur ou la maison du Grand Écuyer vous immergent dans l’ambiance. Ça y est, vous êtes ailleurs.

    ci-dessous la place aux arcades

    ci-dessous vue sur la cité la place

    Il faut en effet savoir que Cordes sur Ciel est aussi une cité d'artistes. Elle en a enfanté quelques-uns, comme François Meunier et, et d'autres sont venus y trouver l'inspiration. Tel fut le cas d'Yves Brayer - créateur de « l'Académie de Cordes » - ou encore d'André Verdet, poète, et de Maurice Baskine, peintre surréaliste.

    Aujourd'hui encore un petit vent artistique souffle sur Cordes. Les boutiques d'artisans d'art pullulent ; ils font partie intégrante de la visite de la ville. Céramique, sculpture, confection, travail du cuir
    …
    il y en a pour tous les goûts.


    ci-dessous vue sur la cité la place

    ci-dessous la maison du grand Fauconnier

    ci-dessous la maison du grand Veneur

    ci-dessous Cordes-sur-Ciel maison du grand Veneur

    ci-dessous visite d'un village médiéval

    bonjour le minou ton village est bien beau!

    Inspirés
    Tout le long de la montée s’affichent les galeries et boutiques des artistes qui sont venus voir et ne sont jamais repartis. Peintres, écrivains, céramistes, sculpteurs ou bijoutiers le lieu est propice à la création artistique. La maison du Grand Fauconnier abrite le musée d’art  moderne et contemporain offrant une belle association du patrimoine historique et de la création artistique. Certains matins lorsque la brume rose a envahi la vallée, Cordes sur ciel mérite bien son nom et flotte au dessus des cieux.

    ci-dessous  Cordes-sur-Ciel l'autre face de la porte des Ormeaux

    un chat se prélasse!

    ci-dessous Cordes-sur-Ciel une petite place rue st Michel

    ci-dessous Cordes-sur-Ciel église st Michel

    petit coin de paradis
    Il n’y a pas de que des vieilles pierres à Cordes. Au détour d’une ruelle s’ouvre le Jardin des Paradis, bien nommé lui aussi. Un jardin suspendu au flan du village, avec de nombreux coins et recoins abritant des espèces botaniques variées… Une pause nature tout en douceurs et en nuances.

    ci-dessous jardin des paradis bassin de lotus

    ci-dessous le-jardin-des-paradis

    Cet animal ressemble beaucoup a un colibri,

    il en aurait presque la taille, mais c'est un insecte

    ci-dessous Cordes-sur-Ciel fontaine de la rue chaude

    ci-dessous Cordes-sur-Ciel sous un autre angle fontaine de la rue chaude

    Entourée de lignes de remparts, et de portes fortifiées, Cordes demeurera longtemps la place forte la plus importante de l'albigeois.
    Son superbe ensemble de maisons gothiques, unique en France, demeure intact.

    C'est Prosper Mérimée qui, au XIX ème siècle, donna  ces maisons, en fonction de leur passé, les noms actuels de : "Maison du grand écuyer", "Maison du grand fauconnier"... et les fit classer au patrimoine national. Au fil des rues aux noms tels que : la rue Chaude, la rue Obscure, ou la rue du Paradis, vous découvrirez les luxueuses demeures qui font la renommée de Cordes sur Ciel.

    ci-dessous Cordes-sur-Ciel-porte-horloge-

    ci-dessous porte de l'horloge XIV XVIe siècle

    Cordes-sur-Ciel organise de nombreuses manifestations culturelles rendant hommage au prestigieux passé de ce village. En particulier, les fêtes médiévales du Grand Fauconnier qui se déroulent tous les ans le week-end du 14 juillet sont à ne pas manquer. Des personnages en costume parcourent à cheval les rues de la cité tandis que cracheurs de feu, montreurs d'ours, saltimbanques mettent la ville en effervescence.

    ci-dessous les fêtes du grand fauconnier

     

    ci-dessous   fête du grand fauconnier

    ci-dessus fête médiévale

    Cordes sur Ciel fait figure de cité médiévale avec toutes ses maisons gothiques en grès aux tons roses et ses fortifications moyenâgeuses. Aussi, en vous promenant au fil de ses ruelles pavées vous vous sentirez forcément plongé dans une atmosphère d'antan propice à la rêverie. Très reposant ! La ville ne peut d'ailleurs se visiter qu'à pied, d'autant que la circulation automobile y est quasi-inexistante

    ci-dessous  Cordes-sur-ciel rue st Michel et ses pavés

    ci-dessous dans les rues de Cordes-sur Ciel

    Petits plaisirs…
    Vous ne pourrez pas repartir sans goûter les fameux croquants aux amandes, petits biscuits aériens faits de sucre, de blanc d’œufs et d’amandes grillées. Un délice qui fera vibrer vos papilles.

    A déguster sans modération.

    ci-dessous les croquants aux amandes

    texte :http://www.tourisme-tarn.com

    texte: http://www.linternaute.com

    http://www.lacordeliere.com


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique