• Faits divers société

     Perpignan. L’appel au secours d’un homme de 300 kilos allongé sur le sol depuis des mois

    Un homme âgé de 52 ans, en obésité morbide, attend qu’on l’extirpe de son logement du quartier Saint-Jacques, à Perpignan, pour l’évacuer vers un centre de soins.

    L'évacuation de l'homme de 300 kilos bloqué chez lui, a commencé ce matin vers 7h dans le quartier Saint-Jacques à Perpignan. Alain a été extrait de son appartement à l'aide d'une grue. Une cinquantaine de personnes s'est mobilisée pour cette opération délicate qui a duré plusieurs heures. 

    **************************

    Or, l’opération s’avère plus complexe que prévu. L’homme doit être sorti du logement en position couché par la fenêtre qu’il faudra très certainement casser. L’hôpital de Perpignan n’ayant pas de structure adaptée, il faudra évacuer le malade vers un centre spécialisé à Montpellier. De plus, six pompiers sont nécessaires pour l’intervention, ainsi que des techniciens et un médecin, sans compter tout le matériel. Mais le plancher, déjà fatigué, menace de s’effondrer sous tant de poids. Il apparaît donc nécessaire d’étayer l’étage par le garage et ce, par l’intermédiaire d’une entreprise spécialisée qui ne serait pas disponible avant une dizaine de jours. Avec le jeu des congés d’été, l’évacuation pourrait ne pas intervenir avant septembre.

    Une grue d'une capacité de 100 tonnes, équipée d'une flèche de pas moins de 60 mètres a été nécessaire.

    *****************

     Des mois que cet homme de 52 ans, atteint de stagnation lipidienne très sévère et d’obésité morbide, est tombé là. Sans jamais pouvoir se relever. Sans que son frère Jean-Claude, qui vit dans le même appartement, ne puisse rien faire, excepté lui apporter à manger et quelques serviettes humides pour tenter de se nettoyer.

    Alain, 300kg, souffre d'obésité morbide.

     

    Des jours et des nuits sans bouger d’un millimètre, la vie raccrochée à un seul écran télé. Au milieu de cet appartement où il est né et qui devient peu à peu son tombeau. À 17 ans, raconte-t-il, un grave accident de voiture l’a privé de l’usage d’une main. Puis, les brûlures sur ses jambes se sont aggravées. À l’époque, il vivait avec ses parents dans un dénuement total. À leur décès, Alain a sombré "d’un coup", voilà des années, dans ce mal "dont on ne sait pas d’où il vient", pleure son frère et qu’il appelle plutôt "le malheur".

    ************************************

    Alors, à ceux qui osent voir dans l’embrasure de sa porte, Alain crie sa détresse. "Qu’ils m’emmènent. Qu’ils me sortent de là, supplie-t-il. Mais ils disent qu’ils ne peuvent rien faire en raison de ma forte corpulence."

    ******************************

    La misère absolue. Insupportable. En haut de l’escalier de cet immeuble vétuste du quartier Saint-Jacques à Perpignan, le temps s’est arrêté. Et Alain ne se souvient d’ailleurs plus précisément les années. Ni depuis combien de temps, il est là. Avec ses 250 à 300 kg, estime le médecin, couchés à même le sol de cette minuscule pièce délabrée. Une ancienne cuisine peut-être. Ou peut-être un vague salon. Aujourd’hui dévoré par les restes de nourriture, les bouteilles vides, les monticules de poches plastiques, les détritus en tous genres et les morceaux de papier toilettes.

    *******************************************

    Les services de la mairie ont découvert la situation par hasard en octobre 2019, alors qu’ils menaient une expertise dans un bâtiment mitoyen qui menaçait ruine. Depuis lors, Alain fait l’objet d’un suivi par un médecin du conseil départemental et tous les services, préfecture, mairie, se sont mobilisés pour extirper le malheureux de son logement. Des reconnaissances ont même été effectuées pour procéder à cette "évacuation sanitaire dite bariatrique", qui était prévue en début d’année. Or, Alain et Jean-Claude, dont l’immeuble a aussi fait l’objet d’un arrêté d’insalubrité, auraient refusé d’ouvrir leur porte. Poussés par une peur irraisonnée du monde médical dont ne sont jamais revenus le père, la mère, et la sœur.

    ******************************

     Interpellés par la Ligue contre l'obésité et l'avocat d'un homme de 300 kg coincé dans son appartement à Perpignan depuis des mois, le ministre de l'Intérieur et le Premier ministre demandent son évacuation rapide aux autorités locales.
    Dans un courrier, le ministre de l'Intérieur espère une résolution "le plus rapidement possible" de la situation déplorable de cet homme de 300 kg.

     Jusqu’à ce mercredi matin. Sur décision du procureur, trois policiers se sont présentés chez eux, ainsi que le praticien, pour prévenir Alain de son exfiltration imminente pour placement d’office. Me Jean Codognes, l’avocat de la famille, s’est aussi rendu sur les lieux pour engager les négociations et convaincre les deux frères de laisser partir Alain vers un centre de soins. Et ils ont fini par donner leur accord, hier, pour un dénouement. "Oui, oui, qu’ils viennent me chercher", abdiquait Alain à la mi-journée. À bout de forces.

    **********************************

     La colère, aujourd’hui trop lourde pour lui, est portée par son frère. "Il faut faire éclater cette affaire, s’emporte Jean-Claude, brandissant une photo d’Alain du temps où il était jeune et svelte. On a des origines des gens du voyage. Peut-être que l’on nous en veut. On considère mon frère comme un animal, une bête de cirque. C’est une honte. Regardez-le. Si je n’étais pas là, il serait mort".

    https://www.ladepeche.fr

    **************************

    Après avoir lu cet article et commentaires de la part des internautes, je me passerai de dire…     

    Simplement, un tel poids ne peut venir que d'une maladie, ne pas juger sans savoir.....

    Faits divers société

    « Le bonhomme de neigeBelle Semaine »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    8
    Lundi 14 Décembre 2020 à 11:40

    ohlala que c'est triste pour ce monsieur

    Comment en est-il arrivé la

    et que personne n'a rien fait

    espère qu'il a trouvé un endroit où il pourra être soigné

    le pauvre homme

    je suis triste et déçue de notre pays

    Belle journée et gros bisous

    ELyci

    7
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 13:13

    coucou Chrystale,c'est triste pour ce Monsieur et impressionnant oh la la , j'espère que tu vas bien,  et il pleut pour pas changer ,je te souhaite un très bon Vendredi,bises

    6
    Vendredi 11 Décembre 2020 à 10:06

    Bonjour ma petite Chrystale,

    Mon petit coucou amical en espèrant que tu vas bien ?

    Fernand et moi ça va, le moral est bon.

    Il pleut et il fait froid.

    Mardi prochain on aura plus besoin d'attestations pour sortir, tant mieux, marre d'en remplir tous les jours ! Le couvre-feu ne nous dérangera pas car on ne sort pas le soir ni la nuit. 

    Passes une bonne journée et un agréable week-end ma douce amie

    Gros bisous à toi et calins à Evan

    Florence 

    5
    Jeudi 10 Décembre 2020 à 11:07

    Quelle tristesse pour ce Monsieur...mais comment ne pas agir bien plus tôt avec un cas comme ça...Je trouve ce fait divers terrible.. J'espère que depuis ,il a pu trouver un endroit pour l'accueillir et lui redonner un semblant de vie

    meilleure et pouvoir l'aider a se soigner ..C'est tellement triste de lire ce genre de chose..Oui il y a des gens malheureux et souvent personne ne sait....En ce temps de Noël ,il faudrait s'aider bien plus.Je sais qu'en cette période la vie est plus compliquée,mais un voisin dans de tels ennuis 

    doit être secouru ...nous n'avons pas le droit de ne pas voir se genre de chose pour mieux agir et vite...Là c'est un cas tellement exceptionnel.. Que ce soit des gens du voyage ou autres chacun à droit de vivre dans la décence ....

    Je suis très attristée de lire ça...combien sont ils dans des endroits insalubres et qui payent des loyers a des marchands de sommeil qui non aucun scrupule que de prendre de l'argent pour s'enrichir...Je trouve ça monstrueux.Comment a l'heure actuelle voir tant de misère..La vie est ainsi faite pour beaucoup....

    Merci Chrys d'éveiller nos esprits a cette misère pour rester vigilant aux gens qui nous sourit parfois et qui ne demande rien d'autre que d'être respectés comme tout en chacun.

    Désolée ma main est partie pour répondre et je ne sais trop si  j'ai dit ce qu'il fallait, mais le Coeur a ses raisons....

    Douce journée ma Douce Amie...Mon petit Coeur est avec Toi et Evan.Mille gros bisous*

    PRENOMS M filles

    4
    FAN
    Jeudi 10 Décembre 2020 à 11:01

    ohhh il a fait un blocage morbide depuis la mort des parents et soeur (erreur médicale??) la quelle??????? On en saura plus sans doute, j'espère, pauvre garçon!! Bisous Fan

    3
    Mercredi 9 Décembre 2020 à 13:15

    Bonjour chrys

    Que de misères !!!Une petite visite pour

    te souhaiter une bonne fin de semaine ..

    En champagne c'est la grisaille..

    Bisous ..tissia

    2
    Mercredi 9 Décembre 2020 à 11:07

    oui j'avais entendu parler de ce cas.

    inadmissible qu'on puisse laisser un etre dans une telle situation aussi longtemps dans un pays soi disant "civilisé"!!!

    espérons que depuis cette affaire il a pu retrouver un semblant de vie normale....

    bonne journée de fraicheur! bises glaciales...

    1
    Mercredi 9 Décembre 2020 à 10:53

    Bonjour ma petite Chrystale,

    J'ai vu les images aux infos à la télévision et aussi sur Internet.Pauvre homme, cela a dû être terrible et long pour lui ! A présent il doit être mieux installé et des gens s'occupent bien de lui.

    Tu as bien fais de parler de ce fait divers car tout le monde ne l'a pas vu.On ne peut rester indifférent, à moins d'avoir une pierre à la place du coeur !

    L'obésité morbide est vraiment injuste, ce n'est pas la faute des personnes si elles pèsent tel poids, les gens ont souvent vite fait de juger les gens gros ou obèses, c'est trop facile ! Nous vivons dans une société morose et d'injustices, trop de cons et d'hypocrites... Je déteste cette époque !   

    J'espère que tu vas bien ?  Nos cinq chats vont bien, ils hibernent dans l'appartement lol 

    Fernand et moi ça va.

    Pluie et froid, quel temps morose mais c'est de saison.Je sors juste pour faire des courses. 

    Passes une bonne journée ma douce amie

    Gros bisous à toi et calins à evan

    Florence 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :