• Ce manchot nage 8000 km chaque année pour revoir l’homme qui lui a sauvé la vie

    La belle histoire de «Dindim» le manchot et de João le maçon

    On pensait que les manchots avaient des cervelles d’oiseau et une mémoire de poisson rouge? On se trompait. La preuve par «Dindim», un petit Magellan sauvage qui fait fondre le Brésil depuis la diffusion d’un superbe reportage que TV Globo lui a consacré.

    Les animaux et les hommes sont capables de tisser des liens d’amitié d’une force extraordinaire. C’est le cas de Joao avec Dindim, un jeune manchot qui parcourt chaque année plus de 8000 km pour rendre visite à son humain… On vous raconte leur histoire.  

     «Dindim» le manchot et de João le maçon

    Joao Pereira de Souza est un maçon à la retraite de 71 ans, pêcheur à temps partiel et vivant au Brésil. C’est en 2011 qu’il fît une rencontre qui le marquera pour toujours… Alors qu’il se promenait sur la plage, il aperçut un manchot étalé sur le sable, aux portes de la mort ; le pauvre animal était recouvert de pétrole. Joao n’a pas hésité : il a décidé de prendre sous son aile ce pauvre manchot , qu’il nomma alors Dindim, et s’en est occupé jusqu’à ce que ce dernier soit remis sur pied.

     «Dindim» le manchot et de João le maçon

    Après 11 mois de soins et d’amour, les deux compères avaient tissé une véritable amitié… Mais du jour au lendemain, Dindim, qui était définitivement guéri, décida de quitter Joao pour repartir dans l’océan. Tout le monde pensa alors que c’était la fin de cette histoire “d’amitié” entre l’homme et l’animal. Mais ça, c’était sans compter sur la reconnaissance que Dindim avait envers son sauveur…

     «Dindim» le manchot et de João le maçon

    En effet, alors que plus personne ne s’attendait à revoir un jour ce manchot, Joao a eu la surprise de le voir revenir un an après son départ ! Et chaque année depuis quatre ans, c’est un rituel : Dindim nage plus de 8000 kilomètres dans le seul but de rendre visite à son sauveur, afin de lui témoigner toute sa gratitude mais aussi son amour

     «Dindim» le manchot et de João le maçon

    Joao confie à ce propos : “J’aime Dindim comme s’il était mon propre enfant, et je crois qu’il ressent la même chose à mon égard. Personne d’autre n’est autorisé à le toucher. Si quelqu’un essaye, Dindim n’hésite pas à mordre ! Quant à moi, il s’assoit sur mes genoux, me permet de le doucher, ou de le nourrir.” 

     «Dindim» le manchot et de João le maçon

    C’est une magnifique histoire d’amitié qui est née entre Joao et Dindim ! Elle prouve une nouvelle fois à quel point les animaux sont des êtres sensibles et reconnaissants… Si vous avez aimé leur histoire,

     «Dindim» le manchot et de João le maçon

    A les voir se bisouiller joyeusement, on n’a pas vraiment de doutes…

     «Dindim» le manchot et de João le maçon

    http://soocurious.com/fr

     


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique