• Histoire(s) de crêpes

    Ah, les crêpes… Souvenirs de la Chandeleur et des goûters de l’enfance ! Si nous les aimons tant, c’est qu’elles nous régalent depuis belle lurette et séduisent toute la famille.

    La Chandeleur se fête le 2 février, 40 jours après Noël.

    Les historiens établissent l’origine de la crêpe à 7000 avant Jésus Christ. A cette époque, il s’agissait d’une galette assez épaisse, réalisée  avec une pâte mêlant de l’eau et diverses céréales écrasées. Une pierre plate, bien chaude, permettait la cuisson.

    En Bretagne, c’est au XIIIe siècle que la crêpe a fait son apparition. Le sarrasin, rapporté en France après les croisades en Asie, a permis de confectionner cette fine couche de pâte, de forme ronde. C’est le début de la galette bretonne ! Car nos crêpes salées sont toujours préparées avec de la farine de sarrasin, aussi appelée farine de blé noir. L’avantage de cette farine est d’être sans gluten.

    La galette de sarrasin est à distinguer de la crêpe sucrée, pour laquelle on utilise de la farine de froment, du lait, des œufs, du beurre. Mais dans les deux cas, la préparation gagne en gourmandise avec sa garniture ! A « La Petite Bretonne », nous mettons la main à la pâte pour imaginer des recettes savoureuses et authentiques, qui ont le bon goût de la Bretagne… Ou d’ailleurs.

    Car la crêpe a l’âme voyageuse. On la retrouve partout à travers le monde, avec de petites variantes. Pensez au fameux pancake américain, plus petit et épais, au mignon blini issu des Pays de l’Est, ou encore à la tortilla mexicaine, préparée avec de la farine de maïs. Notre crêpe nationale est aussi cousine de la piadine italienne ou du baghrir magrébin.

    Un conseil de « La Petite Bretonne » : La prochaine fois que vous ferez sauter des crêpes dans votre poêle ou crêpière, placez une pièce de monnaie dans votre main. Prospérité assurée, pour le reste de l’année… C’est du moins ce que disaient les anciens !

    « A Lundi Crêpes »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    3
    Lundi 1er Février 2016 à 07:54

    Hello bonjour

                                                                                  Je suis ravi de te lire à nouveau et je salue en toi la " petite bretonne" hihihi. Le condor est un oiseau né en Alsace, nous sommes donc nés aux deux extrémités de l’hexagone.

    C'est bon les crêpes, j'adore, j'en ai l'eau au bec.

    Amitiés

    Bisous

     

    Jo

    2
    Lundi 1er Février 2016 à 06:49

    Lol tu sais que je ne sais pas les faire sauter !!!! 

    et pourtant il parait que ça porte bonheur !!!!!

    gros bisous une bonne histoire et surtout un régal 

    attention à l'indigestion 

    petite créa pour le défi d'Arlette (non publié sur mon blog)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    1
    Lundi 1er Février 2016 à 01:00

    Bonsoir dans ma nuit ! Ah oui on va les faire sauter ces bonnes crêpes !!! bisous !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :