• je vous emmène sur les bords du Lac Turkana ou mer de jade!

    http://www.linternaute.com/voyage/unesco/afrique/kenya/turkana

    A l’extrême Nord du pays, le lac Turkana est le plus grand lac salé situé dans une zone désertique au monde. Couvrant 7 200km², cette véritable mer intérieure s’étend jusqu’à la frontière éthiopienne.
    Après la traversée des étendues volcaniques et désertiques du Nord, les magnifiques eaux turquoise et vertes du lac apparaissent comme une vision irréaliste : on l’appelle aussi « Mer de Jade ».
    L’écosystème de Turkana, hérité de la préhistoire, est très particulier : le lac est alimenté par le nord, par des rivières éthiopiennes, mais n’a pas d’évacuation. La température atteignant parfois les 50°C, le lac se vide par évaporation, et sa teneur en sel s’accentue.
    Tous ces facteurs réunis contribuent à créer à Turkana un environnement lacustre unique : on y trouve notamment des perches du Nil, des hippopotames, mais surtout la plus grande population de crocodiles au monde. Certains spécimens géants atteignent 5 mètres de long !

    Ce lac est un véritable trésor naturel tant pour vous que pour les tribus ancestrales qui y vivent : les nomades Uganda occupent les berges du lac depuis des siècles. Les El Molo – plus petite tribu du pays – perpétuent quant à eux un mode de vie traditionnel fait de chasse et de cueillette.
    A l’extrémité sud du lac, Loyangalani («Là où poussent les arbres») marquera votre arrivée sur les bords du lac Turkana : ce petit oasis de verdure est un point de rencontre entre les pasteurs nomades des tribus Turkana, El Molo, Samburu, Rendile…
    Loyangalani est également le point de départ des excursions en bateaux organisées sur le lac.
    En évoluant vers le nord le long de la berge est de Turkana, ne soyez pas surpris de croiser sur la route des caravanes de dromadaires conduites par les pasteurs rendiles.
    Au terme de 177 km de pistes rustiques, vous arriverez au Parc National Sibiloi qui héberge le site archéologique de Koobi Fora, berceau de l’humanité. Son paysage de forêts pétrifiées vous transportera dans un autre temps !

    Parcs nationaux du Lac Turkana


    Le plus salé des grands lacs d'Afrique, le Turkana, est un laboratoire exceptionnel pour l'étude des communautés végétales et animales. Les trois parcs nationaux servent d'étapes aux oiseaux d'eau migrateurs et constituent d'importantes zones de reproduction pour le crocodile du Nil, l'hippopotame et différents serpents venimeux. Les gisements fossilifères de Koobi Fora, où l'on trouve de nombreux restes de mammifères, de mollusques et d'autres espèces, ont davantage contribué à la compréhension des paléo-environnements que tout autre site sur ce continent.

    ci-dessous

    Kenya: Le lac Turkana menacé par un immense barrage éthiopien

    Pêcheurs, éleveurs et autres habitants du pourtour du Lac Turkana, au Kenya, suivent avec angoisse la construction, à quelques centaines de km plus au nord en Ethiopie voisine, d'un méga-barrage qui portera un coup fatal, disent-ils, à leur lac classé au patrimoine de l'Humanité.

    ci-dessous  lac turkania Kenya

     Le Lac Turkana, plus communément appelé « La Mer de Jade », à cause de sa couleur bleu-vert sur fond de roche noire, est le plus salé des lacs africains, ainsi que le plus grand lac salé au monde, avec 250km de long sur 50 km de large !!! Aux limites des frontières éthiopiennes, dans le parc national de Sibiloi, des pistes impraticables vous conduisent au Lac Turkana, préservé à l'état sauvage, aujourd'hui encore, du tourisme de masse. Situé dans un endroit quasiment désertique de pierres de lave, le lac Turkana représente un véritable laboratoire de l'étude des communautés végétales et animales

    c i-dessous

    Situé dans la vallée du grand rift au Kenya, une zone désertique, le lac Turkana constitue une importante zone de reproduction pour les crocodiles

    des animaux comme le crocodile du Nil, l'hippopotame ainsi que différentes sortes de serpents venimeux. Le Lac Turkana est une étape incontournable pour les oiseaux migrateurs, pour lesquels il fait office de « zone de transit », en raison de sa présence dans un endroit aussi désertique. Le parc national de Sibiloi, sur la rive est du lac de Turkana, fut le théâtre de nombreuses découvertes qui ont bouleversé les connaissances paléo-environnementales sur l'Afrique grâce à des restes de mammifères et de mollusques découverts sur le site.

    voici quelques parcs et réserves du Kenya

     

    Le Kenya compte aux environs d'une vingtaine de parc nationaux : Amboseli, Masaï Mara Aberdares, a, Meru, Nakuru, Hell's Gate, mont Kenya, mont Meru, mont Elgon…

    Le pays, conscient de sa richesse, a déployé des moyens importants pour créer tous ses parcs nationaux.

    1995 par nationaux au Kenya

    ci-dessous:

    parc national Massaï Mara


    Prolongement naturel du Serengeti en Tanzanie, la réserve de Masaï Mara, est la plus célèbre du Kenya et peut-être même la plus connue d'Afrique pour les safaris. Le passage de la rivière Mara par les immenses troupeaux de gnous durant la grande migration est une des images les plus marquantes des documentaires animaliers consacrés aux grandes savanes africaines. Deux fois par an, les hauts plateaux du territoire Masaï sont le théâtre des grandes migrations, deux fois par an, au cours desquelles près de 1,5 million de gnous, 500 000 gazelles et 200 000 zèbres se déplacent en vastes troupeaux d'un bout à l'autre des deux parcs.

    ci-dessous:

    la grande migration les zèbres et gnous réserve massaï mara kenya


    Contrairement aux autres réserves kenyanes, la conduite hors-piste est autorisée dans le Mara et deux safaris par jour permettent généralement d'apercevoir l'ensemble de la faune du parc, dont les fameux Big Five : éléphants, lions, rhinocéros, léopards, buffles, mais aussi hippopotames et crocodiles, qui pullulent dans la rivière Mara. Durant votre séjour, vous pourrez par ailleurs pénétrer dans un i-manyat, pour découvrir le cadre de vie des guerriers masaïs qui revêtiront leurs vêtements traditionnels pour faire une petite démonstration de danse et de sauts... en échange de votre passage dans le marché à touristes du village. Un bon chasseur n'est pas forcément un mauvais commerçant.

    Effectuée chaque année par les gnous et les zèbres, l'une des Grandes Migrations se déroule aux alentours du mois de septembre.

    ci-dessous

    Il est rare de voir un guépard s'attaquer à une proie aussi grosse qu'un zèbre.

    ci-dessous

    Crocodile nargué par un petit singe kénya

    Buffle réserve national Massaïa mara

    ci-dessous crocodile du nil réserve national Massaï mara

    ci-dessous phacochère réserve Massaï mara

    ci-dessous Les hippopotames sont des animaux aquatiques. réserve massai kenya

    Kenya

    ci-dessous parc national Massaï Mara Kenya  guépards se reposant sous un arbre

    ci-dessous

    parc national de nairobie kenya


    remier parc animalier du Kenya, il se trouve seulement à 20 minutes en voiture du centre-ville. On y trouvera entre autres des zèbres, des rhinocéros, des girafes, des lions...
    Mise à part la balade dans le parc, la réserve contient également un orphelinat où de nombreux animaux ont été recueillis comme des phacochères, des lions, des yens, ou encore des autruches... Il s'apparente beaucoup à un parc zoologique.

    des antilopes parc de Nairobi kenya

    ci-dessous couples Lions parc de Nairobi Kenya

    ci-dessous

    Découvrez Haller Parc
    Pour ceux qui n'auraient pas eu la chance de faire un tour dans une réserve animalière avant d'attérir à Mombasa, sachez que vous pourrez aller à la rencontre de certaines espèces au Haller Park. L'emplacement accueillait autrefois une usine de fabrication de ciment Lafarge. Après la fermeture de l'usine, en 1971, René Haller a débuté la reforestation du site afin d'y réintroduire certaines espèces et de faire place nette pour la nature sur 75 hectares. On y retrouve différentes espèces d'oiseaux mais aussi des girafes, des hippopotames ou encore des élans. Un grand nombre de singes, et notamment de wistitis, se baladent en toute liberté dans le parc.

    Réserve Haller Parc - Kenya 

    Le Haller Park préserve principalement des singes, des girafes, des élans et des hippopotames.

    ci-dessous

    Le Haller Park se trouve dans la localité de Bamburi.

    troupeau traversant le Lac

    ci-dessous

    Les hippopotames de Haller Park
    Le Haller Park est une des nombreuses attractions de Mombasa, n'y manquez pas l'heure du repas des hippopotames !

    ci-dessous

    un parc en altitude Le parc est installé à 1 758 mètres d'altitude.Haller Park

     http://fr.wikipedia.org 

    http://www.easyvoyage.com

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique