• Le magnifique léopard des neiges est menacé d'extinction.

    La Panthère des neiges (Panthera uncia), aussi appelée Léopard des neiges en voie de disparition.

     Le léopard des neiges sur le toit du monde.

    La Panthère des neiges affectionne les massifs montagneux

     Dans l'Himalaya, on l'aperçoit parfois à plus de 5 000 mètres d'altitude. Le léopard des neiges s'y déplace le long des falaises, tel un équilibriste, aidé par sa queue qui lui sert de balancier.

    ( on l'appelle fantômes des  montagnes , car il peut apparaître soudainement et à la minute suivante , avoir disparu ) .  

     L'animal est un as du camouflage.

    La Panthère des neiges utilise les crêtes rocheuses et les falaises comme promontoires pour observer les environs. Elle se déplace agilement par bonds d'un rocher à l'autre. Elle chasse à l'affût, s'approchant peu à peu, puis bondit, généralement vers le bas, pour se saisir de sa proie.

    La mise à mort se fait par une morsure à la gorge ou la nuque.

    La Panthère des neiges est adaptée au saut

    La robe tachetée est un bon camouflage dans la nature, comme ici dans le Ladakh,  une région dans la partie orientale de l'état indien du jammu- et- cachemire, dont elle occupe plus de la moitié de la superficie et dont elle est la zone la moins peuplée.  dans un environnement rocheux riche en lichens.

    L'hiver , sa fourrure blanche aux taches sombres se font dans le décor. Au printemps , son pelage foncé au grand malheur des marmottes , qui ne le voient pas arriver. 

    Panthère des neiges au zoo de Brookfield  parc zoologique américain.

     

     La queue représente la moitié de la longueur totale du corps.

    portrait du léopard des neiges

    félins de l'extrême partie (2) le Léopard

    Performances physique

    Grâce à ses pattes postérieures longues, il s'agit d'un des meilleurs sauteurs parmi les félidés : elle serait capable de bonds de quinze mètres de long. Toutefois, selon Mel Sunquist, cette distance est exagérée, les sauts de six mètres rapportés par d'autres sources étant plus crédibles.

    En captivité, la Panthère des neiges mange en moyenne 1,5 kg de viande par jour. Ici, au zoo de Salzbourg.

     

    Le comportement alimentaire de la Panthère des neiges dans la nature est assez mal connu. Au Népal, elle mange toutes les parties possibles de la carcasse et ne la recouvre pas pour la protéger des charognards. Dans les parcs zoologiques, elle mange 6 à 27 kg de viande par semaine, usuellement 1,5 kg par jour.

    Elle s'attaque tous les dix à quinze jours à de grosses proies, pesant jusqu'à trois fois son propre poids, pour s'en nourrir pendant trois à cinq jours, ce qui correspond à 24 à 36 animaux de la taille d'un bharal par an. Un bharal est mangé en moins de 48 heures par une femelle avec deux petits. Au Népal, un sub-adulte de 20 kg s'est attaqué à un bharal de 55 kg.

     Le Grand bharal, comme ici dans la vallée de Spiti, est la proie principale de la Panthère des neiges dans de nombreux pays.

    félins de l'extrême partie (2) le Léopard

    Trois Panthères des neiges âgées de 2 mois.  

    Dans la nature, la femelle met bas dans une tanière, généralement une grotte ou dans une anfractuosité de rocher, qu'elle tapisse de fourrure. Une observation d'une tanière entièrement recouverte d'un matelas de poils de 1,27 centimètre d'épaisseur a été rapportée dans le Szechwan. Les petits naissent aveugles et munis d'un épais manteau de fourrure. Ils ouvrent leurs yeux vers le huitième jour.

    À la naissance, ils pèsent entre 320 et 567 g

    https://fr.wikipedia.org


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique