• Bonjour monsieur l’Hiver

    - Hé ! bonjour monsieur l’Hiver !
    Ça faisait longtemps…
    Bienvenue sur notre terre,
    Magicien tout blanc.
    - Les montagnes t’espéraient ;
    Les sapins pleuraient ;
    Les marmottes s’indignaient ;
    Reviendra-t-il jamais ?
    - Mes patins s’ennuyaient ;
    Mes petits skis aussi ;
    On était tous inquiets ;
    Reviendra-t-il jamais ?
    - Hé ! bonjour monsieur l’Hiver !
    Ça faisait longtemps …
    Bienvenue sur notre terre,
    Magicien tout blanc.

    Patrick Bousquet


    3 commentaires
  •  toile d'hiver

    La neige est si belle sur les arbres
    lorsque s’empilent petit à petit
    tous les flocons qui tombent du ciel

    Tout est blanc et couleur d’écorce
    et quelques oiseaux qui brillent comme des étoiles
    au milieu de ce ciel de jour où le bleu est parti

    Un rouge-gorge
    Une mésange
    Orange
    virevoltent autour de la mangeoire

    Et le grand pré est si blanc
    Blanc
    Comme une toile moelleuse
    Comme une toile d’Hiver
    Où les couleurs de vie
    ne partiront jamais

    (Elodie Santos)


    7 commentaires
  •  Neige

     Neige

     Une neige de pétales blancs
    Recouvre l'herbe verte.
    Les pommiers pleurent doucement,
    Perdant dans cette rafale de vent,
    Leur grâce, leur beauté légère. 
    Le printemps est triste,
    Le printemps désespère:
    Tu es loin de moi.

    Une neige de pétales roses
    Tourbillonne doucement.
    Le vent fait danser les rires 
    Des lutins malicieux
    Et la sève irrésistiblement 
    Monte vers le fruit
    Déjà promis, déjà ébauché. 
    Tu m'as regardée.

     Une neige froide et glaciale 
    Transperce les pétales légers
    De mes tendres pétunias. 
    Grêlons cruels, billes acérées,
    Portés par le vent qui me gifle,
    Le vent  qui me frappe, 
    Qui me fait pleurer.
    Tu m'as ignorée.

     (Danielle Esposito)


    8 commentaires
  • je suis au bord d’une rivière,
    Je regarde l’eau couler.
    Les poissons nagent, le soleil brille.
     
    Je suis si ébloui
    De voir autant de beauté et d’agilité
    Que j’en perds le fil de mes pensées.


    Il est l’heure, je dois partir
    Mais je me promets de revenir
    Voir cette eau écarlate surgir d’une cascade
    Qui est maintenant pour moi
    La source de toutes mes inspirations.

     je suis au bord d’une rivière,


    2 commentaires
  • Il n'est pas nécessaire de courir le monde,

    de traverser océan et jungle pour sentir le charme des nuées,

    la sève des arbres, le langage des rivières et des nuits.

    [ Joseph Kessel ]

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique