• Citations de Antoine de Saint-Exupéry (1614)

    "Bien sûr, dit le renard. Tu n'es encore pour moi qu'un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n'ai pas besoin de toi. Et tu n'as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde"

    ....

    "Tu vois, là-bas, les champs de blé ? Je ne mange pas de pain. Le blé pour moi est inutile. Les champs de blé ne me rappellent rien. Et ça, c'est triste ! Mais tu as des cheveux couleur d'or. Alors ce sera merveilleux quand tu m'auras apprivoisé ! Le blé qui est doré, me fera souvenir de toi. Et j'aimerai le bruit du vent dans le blé..."

    ...

    "Ainsi le petit prince apprivoisa le renard. Et quand l'heure du départ fut proche :

    -Ah ! Dit le renard... je pleurerai.

    -C'est ta faute, dit le petit prince, je ne te souhaitais point de mal, mais tu as voulu que je t'apprivoise...

    -Bien sûr, dit le renard.

    -Mais tu vas pleurer ! dit le petit prince.

    -Bien sûr, dit le renard

    -Alors tu n'y gagnes rien !

    -J'y gagne, dit le renard, à cause de la couleur du blé"


    8 commentaires
  • Quelques créas neigeuses

    Bel Hiver,

    Te voici revenu avec ton froid

    et ton épais manteau blanc,

    Recouvrant la nature endormie,

    qui prépare en silence le renouveau,

    de la vie et offrant ta paix

    et tes joies singulières!

    (auteur inconnu)

    Quelques créas neigeuses

    Quelques créas neigeuses

    Quelques créas neigeuses

    Qu'il est doux, d'écouter des histoires,

    des histoires du temps passé

    Quand la neige est épaisse

    et charge un sol glacé!

    ( Algernon Charles Winburne ( 1837-1909)

    Quelques créas neigeuses


    6 commentaires
  • Le bonheur le plus doux est celui qu'on partage

    (Jacques Delille)


    Si l'homme civilisé devait tuer lui-même les animaux qu'il  mange ,

     le nombre des végétariens augmenterait de façon astronomique.

    (Tanja askan)

    l'homme n'est pas supérieure à l'animal

    car tout n'est que vanité

    (David Duchovny)

     


    6 commentaires
  • Bon début de semaine


    4 commentaires
  • Le loup apprivoisé rêve toutes les nuits de la forêt.
    Proverbes de la Russie (1956)

    Le cri du loup


     

    J’ai longtemps vécu dans la blanche forêt, 

    Au sol toujours couvert d’une nappe immaculée, 

    Ou la fraîche neige du soir répandait sa rosée, 

    Et l’air pur sentait la liberté.

     

     Puis un triste jour pour les miens, 

    L’homme est arrivé dans notre vie, 

    Et a, très vite de ses propres mains, 

    Détruit notre coin de paradis. 

      

    JE SUIS LE LOUP,  je hurle à la lune. 

    L’homme me craint, lâche qu’il est ! 

    Il me reproche de tuer, alors du haut de ma dune, 

    Je fus fusillé sans aucune pitié. 

      

    JE SUIS LE LOUP, je hurle à la lune, 

    Dans mon dernier souffle, je pense aux miens, 

    Et avec un sentiment d’amertume, 

    Je prie pour qu’ils soient sauvés des humains. 

      

    Je ne verrais plus le jour se lever, 

    Et inonder de lumière, ma belle forêt. 

    Mais toi, Homme, je maudis ta cruauté, 

    De m’avoir tué, parce que je voulais manger. 

      

    Toi, Homme, qui tue pour le plaisir, 

    Sans que nul ne se révolte, pour te l’interdire! 

    Mais sois tranquille, Homme, l’heure viendra. 

    Mère nature te rappellera qui fait la loi !! 

    Le cri du loup

    c'est un très beau texte et, 

    Je reste persuadée que les loups sont fait pour vivre

    et aussi vivre en harmonie avec l'homme. 

    Bisous Doux de Chrys  

     


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique