• la vie passe comme cette rivière qui coule

    La vie passe comme cette rivière qui coule
    La rivière coule avec le temps qui passe
    Le temps passe comme ce vent qui souffle
    Le vent souffle comme cette tornade qui tue

    la vie passe comme cette rivière qui coule

    Ma vie passe avec ta présence permanente
    Ta présence qui augmente mon espoir de vivre
    L’espoir de vivre avec cette évidence,
    L’évidence de nos destins qui nous sépare.

    la vie passe comme cette rivière qui coule

    Ta vie passe et se bouscule comme une horloge
    L’horloge qui nous montre le temps qui passe
    Le temps passe comme ce vent qui souffle
    Le vent souffle avec la force qui tue.

     la vie passe comme cette rivière qui coule

    L’amour entre nous c’est une évidence,
    L'évidence de nos destins qui nous sépare
    Nos destins envoilés comme deux pentes
    Deux pentes d’un pic, qui se réunissent.

    (AnastaB)


    4 commentaires
  • Comme un bateau ivre
    Qui va à la dérive
    Mon coeur chavire
    Tes mots m 'enivrent
    Douceur parfumée de tes baisers
    Tendre moment dans tes bras passé
    Fermer les yeux, rêver
    Mon âme est transportée
    Au firmament des mots
    De ces nuits étoilées
    Tendresse de tes caresses
    Toujours recommencer
    Parle moi encore, avec douceur
    Tes paroles pour moi sont des douceurs
    Qui souvent sèchent mes pleurs.....

    12 commentaires
  •  

     Neige

    Sur la musique du silence
    Dansent, dansent les flocons blancs
    Qui se balancent
    Et qui s'en vont
    Tisser une douce couverture
    Pour la terre qui s'endort
    Sur la musique du silence
    Dansent, dansent les flocons blancs.

    (Jacqueline Mériot)


    17 commentaires
  • La pluie est fine et transparente,

    Les nuages sont noirs et coléreux,

    Il n'y a pas une touche de bleu,

    L'herbe est mouillée

    Et les canards sont trempés,

    Le vent fait courir les arbres

    A travers la forêt,

    Le soleil se cache,

    Il pleut !

    (Aude et William)


    16 commentaires
  • La neige papillonne

    La blanche neige papillonne

    Et fleurit les branches de houx,

    Elle se joue et tourbillonne

    En nous frôlant tout doux, tout doux.

    La blanche neige papillonne

    Et voletant sur les toits roux,

    Vient mettre une coiffe mignonne

    Aux vieilles maisons de chez nous.

    (Hermin Dabas)


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique