• L'oiseau

    L'amour, c'est comme un oiseau qu'on tient entre ses mains: le laissant assez libre, il risque de s'envoler; le serrant assez fort, il risque de s'étouffer.

    Qui veux le garder le tient à juste valeur !

    Auteur (fengi dady)

    Dieu aima les oiseaux et inventa les arbres.

    L'homme aima les oiseaux et inventa les cages.

    Auteur (Jacques Deval)

    L'oiseau

    L'oiseau

     

     

     


    9 commentaires
  • Aucun oiseau ne peut voler sans ouvrir ses ailes  

    et personne ne peut aimer sans ouvrir son cœur. 

    l'île aux oiseaux


    5 commentaires
  • J'aime fort les jardins qui sentent le sauvage,
    J'aime le flot de l'eau qui gazouille au rivage.
    Pierre de Ronsard 
     


    3 commentaires
  • Mon oiseau
    C'est un tout petit moineau
    Tous les matins
    Il me chante son refrain
    Il vient tôt
    Ce petit moineau.
    Pour me mettre entrain.
    Il chante, il chante et il me dit
    Ne t'inquiète pas, tout n'est pas fini
    Il y a la guerre
    mais tout reprend vie
    Il y a la misère
    Mais ma maman sourit...
    Ce petit moineau est un grand malin
    C'est mon meilleur copain.


    6 commentaires
  • Le Cygne

    Depuis l’Antiquité, le cygne, oiseau à la blancheur immaculée,  est un symbole de grâce, d’élégance mais aussi de puissance et de courage.

    Le cygne est un symbole de lumière dans beaucoup de cultures du monde. Dans le shamanism, le totem du cygne est associé à l'amour, à l'inspiration, à l'intuition, à la grâce et à la beauté. Étant un oiseau aquatique, il est également associé aux émotions et à la spiritualité.

    Les cygnes sont monogames et fidèles, et symbolisent l'amour éternel.
     

    ci-dessous un Cygne tuberculé en colère

    On le reconnaît de loin grâce à son cou recourbé en forme de « S ». Lorsqu’il se sent menacé et surtout en période de reproduction, il adopte une posture majestueuse et caractéristique : ailes dressées et tête abaissée sur le dos.

    Sur l’eau, ce cygne est l ‘un des oiseaux les plus majestueux. Une courte queue redressée, un cou gracieux en forme de « S », des ailes souvent gonflées et entrouvertes pour le mâle, c’est le portrait type de ce cygne.

    Malgré un poids qui peut atteindre 15 kg, cet oiseau aquatique ne perd rien de son élégance.

    C’est l’un des plus grands cygnes avec le cygne chanteur. Sa longueur atteint 1,60 m et son envergure 2,50 m.

    On reconnaît facilement le cygne tuberculé à son plumage blanc et le tubercule noir situé à la base de son bec orangé et qui est constitué de cartilage.

    Le cygne tuberculé possède un tubercule noir situé à la base de son bec orangé.

    Bien que les oiseaux des deux sexes se ressemblent, chez le mâle, le tubercule noir est plus gros.
    Son cou est aussi plus épais et dans l’ensemble, la femelle est plus petite et plus légère.

    Son beau plumage est constitué d’environ 25 000 plumes.

    Ce cygne se nourrit essentiellement de plantes aquatiques. Il complète son menu mais en faibles quantités avec des grenouilles, des insectes aquatiques et des petits poissons.

    Son cri est faible et se fait rarement entendre d’où son surnom de cygne muet. En cas de danger, il émet une sorte de feulement agressif, un peu comme le sifflement du serpent.

    Le long cou du cygne lui permet d'arracher les plantes aquatiques

    En vol, son cou est tendu et les battements de ses ailes provoquent un son rythmé et musical, audible de loin.

     http://www.dinosoria.com


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique