• Paul Cézanne

    Paul Cézanne

     Paul Cézanne, né le 19 janvier 1839 à Aix-en-Provence, mort le 22 octobre 1906 dans la même ville, est un peintre français, membre du mouvement impressionniste, considéré comme le précurseur du cubisme. Il est l'auteur de nombreux paysages de Provence, et particulièrement de la campagne d'Aix-en-Provence. Il a notamment réalisé plusieurs toiles ayant pour sujet la montagne Sainte-Victoire. Ami d'enfance de l'écrivain Émile Zola qu'il rencontra à Aix-en-Provence, il se brouillera avec lui dans ses dernières années.

     

    Brouille avec Émile Zola

     

    En 1886, il rompt tout contact avec Zola qui lui a envoyé son roman L'Œuvre, (racontant l'histoire d'un peintre maudit et pourchassé par le destin incapable d'achever sa « grande œuvre ») que le peintre a inspiré. Le 28 avril, il épouse Hortense. La même année, son père meurt, lui laissant un héritage confortable qui le met à l'abri financièrement.

    Sa première exposition personnelle, organisée par le marchand de tableau Ambroise Vollard en 1895 en l'absence du peintre, se heurte encore à l'incompréhension du public, mais lui vaut l'estime des artistes. Sa renommée devient internationale et il remporte à Bruxelles un grand succès lors des expositions des Indépendants. Il se fait construire en 1901-1902 un atelier dans la périphérie d'Aix : l'atelier des Lauves.

    Les dernières années de Cézanne

    Dès novembre 1895, Cézanne loue un cabanon aux Carrières de Bibémus afin d'y entreposer son matériel de peinture et ses toiles et où il passe une bonne partie de son temps, voire de ses nuits, jusqu'en 1904 En octobre 1906, alors qu'il peint sur le motif, dans le massif de la Sainte-Victoire, un violent orage s'abat. Cézanne a un malaise. Il est recueilli par des charretiers et déposé dans sa maison de la rue Boulegon, à Aix, où il mourra, le 22, emporté par une pneumonie. Sa tombe se trouve au cimetière Saint-Pierre d'Aix-en-Provence.

     

    ci-dessous: une de ses oeuvres

    Paul Cézanne

     

    Parmi ceux des peintres du XIXe siècle siècle rangés sous l’étiquette « impressionnistes », l’œuvre de Cézanne est au-delà de l'impressionnisme et donc probablement le plus difficile et celui qui fut et reste encore aujourd'hui le plus mal compris, voire le plus controversé. Ce sont ses amis peintres, notamment Pissarro, Renoir et Degas qui surent, les premiers, déceler ses intentions et reconnaître ses qualités.

     

    Cézanne a peint environ trois cents tableaux.

    De 1862 à 1870 date ce que Cézanne appelait dans sa verve méridionale et, avec un peu d'exagération, sa « période couillarde », et que les historiens nomment sa période romantique ou sa phase baroque, influencée par les baroques italiens ou espagnols (Ribera, Zurbaran), les caravagesques des églises aixoises ou les collections du musée Granet, ou encore par Eugène Delacroix, Courbet et Manet. Cézanne s’exprime alors généralement dans une pâte épaisse, avec une palette sombre et des fonds noirs : Pains et œufs (1866), Portrait de Louis-Auguste Cézanne (1866), Tête de vieillard (1866), Antony Vallabrègue (1866), La Madeleine (1868-1869), Achille Emperaire (1868-1869), Une Moderne Olympia (1869-1870), Nature-morte à la bouilloire (1869), Nature-morte à la pendule noire.

    Vient ensuite la période « impressionniste », sous l’influence de Pissarro, auprès duquel il s’installe à Auvers-sur-Oise, vers 1872-1873. Il y fréquente Guillaumin et le docteur Gachet. Dans ses œuvres d’alors, le ton, par touches toujours épaisses mais plus subtiles que dans la période romantique, se substitue au modelé classique : la Maison du pendu (1873), La Route du village à Auvers (1872-73), La maison du docteur Gachet (1873).

    ci-dessous: l'une de ses oeuvres

    La Maison du pendu

    Paul Cézanne

    source: fr.wikipedia.org/

     

    « LES FOURMISEugène Delacroix »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    2
    Lundi 10 Octobre 2016 à 16:22

    MERCI ma Douce pour ce bel article d'un peintre que j'aime beaucoup. Je suis allée voir le film "Cézanne et moi", très bien traité, avec les merveilleux paysages de Provence et une interprétation magistrale des deux acteurs principaux ( entre autres).

    Dans le film il est fait état de la jalousie de Cézanne par rapport à Zola et l'une de mes amies m'a dit tout le contraire. La petite phrase de Zola à Cézanne : "je voudrais écrire comme tu peints" en fait foi. Ils avaient, tous les deux, un talent fou, alors, pourquoi se jalouser. Par contre, je ne savais pas que Cézanne était venu à Auvers, à deux pas de chez moi et connaissait le Dr Gachet.

    Belle journée à toi. Je t'embrasse. Coryphee

    1
    AilectronLibre
    Mardi 23 Avril 2013 à 07:58

    J'ai aimé dans la ville de Cézanne, Aix en Provence, deux femmes, nous nous sommes quittés et vus là-bas la dernière fois, jamais je ne retournerai là-bas, bises Bruno

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :