• Le Village préféré des français 2016

    Le Village aux Mille balcons.

    Par ici la visite suivez-moi!

    Plombières-les-Bains est une commune française située dans le département des Vosges, en région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine.

    Elle fait partie de la région historique  et culturelle de Lorraine .Plombières-les-Bains, surnommée la « Ville aux mille balcons », est une station thermale très à la mode à différentes époques et notamment au XIXe siècle, sous Louis-Philippe Ier et Napoléon III. Ses habitants sont appelés les Plombinois(es).

    La commune de Plombières-les-Bains est récemment labellisée Village étape et « plus beaux détours de France ». La ville possède une grande homogénéité architecturale du Second Empire.

    torique et culturelle de Lorraine.

    ci-dessous: 

    Plombières-les Bains  panorama

    Plombières-les-Bains, station thermale et touristique aux vertus et attraits renommés depuis les Romains, alliant son riche patrimoine et ses 2000 ans d’histoire à un environnement propice à la détente et au bien-être au sein de la Vallée de l’Augronne.

    ci-dessous:

    Espace fleuri devant l'entrée de l'établissement de cure

    de Plombières - les - Bains qui date de l'époque Romaine.

    Vue Sous un autre angle et ses balcons

    Les Vosges Méridionales
    (Vosges - Lorraine)

    Au sud du Département des Vosges entre monts et vallées, d'une altitude variant de 337m à 755 m, les communes de Plombières-les-Bains, le Val-d’Ajol et Girmont-Val-d’Ajol,

    stations vertes, dessinent harmonieusement le territoire des Vosges Méridionales, et cela à 12 km de Remiremont (Gare TGV), 30 km d'Epinal, 100 km de Nancy et Besançon, et 360 km de Paris.

     Plombières-les-Bains entrée des Thermes Napoléon III

    La cité garde surtout la mémoire de Napoléon III, hôte assidu qui donna un nouveau souffle à Plombière, dès 1857. C’est lui qui créa la Société d’exploitation des thermes, agrandit la ville et la dota d’un réseau souterrain pour diffuser l’eau de source et de beaux palaces.

    Parc  impérial de plombières- les- Bains

    Girmont-Val-d’Ajol, petit village pittoresque, calme et champêtre, offrant des vues imprenables sur la Vallée de la Combeauté qu’il domine, proche des Mille Étangs ;

    ci-dessous:

    l’Étang du parc municipal de Plombières-les-Bains

    un étang poissonneux qui fait le régal  des pêcheurs

    ci-dessous:

    Parc Impérial 

    Le parc Impérial est aménagé en 1856 au sud de la ville sur les ordres de Napoléon III. On peut y admirer environ 80 essences d’arbres différents. On peut aussi y pratiquer le tennis, la pétanque, le mini golf et la pêche dans un étang.

    Plombières - les-Bains  Parc impérial endroit ou les curistes peuvent se promener

    ci-dessous:

     Parc miniature de Plombières-les-Bains

    Il accueille depuis le printemps 2012 le Parc Miniature Alsace Lorraine, qui était initialement installé à Saint-Amé jusqu'à l'automne 2008. Il rassemble 28 maquettes aux échelles 1/50e ou 1/33e, reproduisant les célèbres monuments de Lorraine, d'Alsace et de Franche-Comté.

    ci-dessous:

     Parc miniature Thermes Napoléon

    ci-dessous:  Place Vosgienne

    ci-dessous:

     la place Beaumarchais refait à neuf

    ci-dessous:

    Plombières passage où l'on aperçoit les balcons divers motifs ferronnerie

    ci-dessous:

    Plombières-les-Bains Place du Bain Romain chaque immeuble à ses balcons

    ci-dessous:

    Pl0mbieres - les- Bains sous un autre angle

    ci-dessous:

     place Bain Romain Plombières-les-Bains semble figée dans le XIXe siècle et dégage un charme romantique et rétro

    Une ville d'artistes

    Nombreuses furent les personnalités qui, à travers les siècles, vinrent « prendre les eaux » à Plombières-les-Bains. Montaigne y soigna sa « gravelle » (affection rénale), Beaumarchais y vint pour soulager ses rhumatismes, Hector Berlioz y trouva l’inspiration pour son opéra Les Troyens. Et les ruelles se souviennent aussi de Delacroix, Maupassant et autre Voltaire.

    Théophile Gauthier dira 

    « On est si joyeux, si libre, si dégagé du monde, si loin de tout souci! Il semble que le malheur ne vous trouverait jamais dans cet asile obscur et paisible. » 

    http://Wikipedia

    http://www.detoursenfrance.fr

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique