• Le vieux couple

    La joie a déserté leur campagne
    Ils ont connu des creux et des montagnes
    Ils vivent aujourd’hui
    Comme on grimpe aux mats de cocagnes
    Leurs jours et leurs nuits
    Ne se vivent plus sans pagnes
    Leurs visages disent l’ennuie
    Les cris de la nostalgie
    Il leur reste la tendresse
    Pour masquer leur tristesse
    Le vieux couple épanoui
    Rêve de jeunesse enfuie
    Et les enfants partis
    Ne redonnent pas l’envie
    Il serre quand même très fort
    Sa compagne
    Les cœurs survivent aux corps
    Et elle reste dame
    C’est plus beau en chantant
    De vivre se drame
    L’amour virevoltant
    Perd de son charme
    Mais ils gardent leurs larmes
    Il n’est déjà plus temps
    Il n’y a plus de sésames
    Ils chercheront des passes temps
    Pour occuper leur âmes

    M'en allant au resto, j'ai croisé un vieux couple.
    Cette chanson m'est venue du fond de leur regard.
    Je la laisse en poème même si ne pas la chanter comme à eux la prive d'âme.

    (par yomemoy)


    7 commentaires
  • Un jour, lorsque tu feuilletteras

    Les chapitres de notre vie,

    Sur chaque page et

    Sur chaque ligne,

    Tu y trouveras

    Mon Amour.


    11 commentaires
  • PAR TON CŒUR

    Par ta poitrine j'entends
    Le vent
    Et sur tes lèvres je bois
    Ta voix.

    Par tes cheveux je hume
    Des brumes
    Et dans ton âme je sens
    L'encens.
    Dans tes grands bras je vibre
    Tes fibres
    Et par tes sens je touche
    Ta bouche.

    Dans tes regrets je pleure
    Ton cœur
    Mais par tes yeux, je vis
    Ma vie !    

    (poesie-gerzat.f)


    4 commentaires
  • Dame de la pluie

    Ô dame de la pluie

    L'eau coule et s'enfuit

    Fine et douce

    Tombant sur la mousse

    Sur ma peau elle ruisselle

    Fine comme de la dentelle

    Cette eau si pure

    Qui au fur et à mesure

    Coulant le long de mon corps

    Faisant des sillons d'or

    Pluie des merveilles

    Tu m'as rendue si belle

    Ta légèreté et ta pureté

    En moi a pénétré

    Cette enveloppe de fraîcheur

    Fais que je supporte cette chaleur

    D'être une femme n'est pas toujours facile

    Sous cette robe de mousseline

    Cette eau qui vient du ciel

    Pour mon corps est essentielle.

    (auteur Jean-Claude Lemesle)


    7 commentaires
  • La cascade

    Au cœur de la nature
    Avalanche de murmures
    Transperce la cascade
    Telle une humide tornade

    Coulent les perles d’eau
      Immensurables flots
    Glissant entre les roches
    Sans véritables accroches

    Comme un rideau de pluie
    La chute d’eau s’enfuit
    Les gouttes sont un refrain
    Immergeant les instincts

    Valérie S. (Art et Poèmes) Août 2009


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique