• votre commentaire
  • Sintra,

    cette ville portugaise où l’architecture cohabite parfaitement avec la nature

    Située à 25 km de Lisbonne, Sintra est une ville portugaise où fusionnent merveilleusement bien les constructions architecturales et les paysages naturels. Vieille ville romantique chargée d’histoire, de palais et de verdure, sa splendide harmonie lui a valu son classement de « paysage culturel » au patrimoine culturel de l’humanité par l’UNESCO.

    Le palais de Pena

    Ce palais coloré aux tons gris jaune et rouge paraît tout droit sorti d’un conte de fées et on dit même que Walt Disney s’en inspira pour créer le château de la Belle au bois dormant...

    La beauté de Sintra a de tous temps été une source d’attraction pour les nobles, les intellectuels et les rois.

    Elle s’est ainsi vue agrémentée au fil des siècles de magnifiques édifices aux influences diverses et variées.

    Sublime ! on est subjugué par la majesté de ces paysages colorés.

     Le Palais de Pena est l'exemplaire le plus remarquable de l'architecture romantique au Portugal

    Fantaisie poussée à l'extrême, la facture architectonique de la Pena puise également une grande partie de son inspiration dans les motifs néo-mauresques , gothiques et manuélins de l'art portugais (bâtiments rouges), ainsi que dans l'esprit wagnérien des châteaux de Schinkel au centre de l'Europe (bâtiments jaunes).

    Situé sur un des sommets escarpés de la Serra (Montagne) de Sintra, il s'intègre d'une manière aussi heureuse qu'inattendue dans son décor de rochers et de verdure.

     Vue aérienne du Palais de Pena

    (l'ancien monastère en rouge et le nouveau palais en jaune) 

    Styles

    Cette étonnante construction fortifiée, assise sur d'énormes rochers, représente de manière spectaculaire l'esprit romantique du 19ème siècle.

    Combinant les styles nationaux (néoromantique , néo-gothique et manuélin ) aux orientaux (néo-mauresque et indien), ce mélange éclectique de tours, terrasses, niveaux et constructions diverses crée un tout harmonieux unique en Europe du sud.

    En contrebas deux magnifiques portails

    "Porta Da Rosa " souvent surnommé la porte de l'Alhambra au vue de sa ressemblance avec la porte du palais de justice de l'Alhambra de grenade en Espagne.

    Puis la porte monumental aux allures de portail défensif de châteaux médiévaux , couverte de pierres taillées en forme de diamants.    

    Tours, terrasses et niveaux

    L'extrémité de la terrasse de Triton est marquée

    par une jolie tour néo-arabe .

    De cet emplacement nous pouvons observer  à l'horizon la statue du guerrier

    cette sculpture de bronze d'Ernesto Rusconi  est censée représentée le roi Ferdinand II gardant son domaine.

    Sintra et ses Palais

       Le couvent des Capuchos De son vrai nom Convento da Santa Cruz, ce couvent abandonné aux airs de conte de fées ne ressemble à aucun autre.

    Parmi les innombrables caractéristiques frappantes du palais on compte :

    Le Cloitre manuélin conservé de l'ancien monastère du XVIème siècle.

    Le couvent des Capucins est un monastère franciscain dont l’apparence modeste permet d’apporter un bel équilibre avec tout ce qui fait l’opulence et le côté excessif de Sintra. Le couvent des Capucins est un des bâtiments ayant le plus de charisme de la région et a été construit afin d’avoir un impact minime sur son environnement naturel : les bâtiments de ce monastère se mélangent à merveille avec les forêts et les gigantesques roches de granit. Le seul matériau ayant été utilisé pour sa construction est le liège (qui servait à isoler les murs des petites cellules où les moines dormaient).

    Sintra Romantisme au Palais de Pena

    Le célèbre retable renaissance de l'ancien monastère, oeuvre du sculpteur Nicolas de Chantereine (1470-1551) en marbre et albâtre commandé par le roi Jean III en 1532. A noter que cette oeuvre est antérieure de 30 ans à celles des châteaux de Louis II de Bavière.

    Sintra et ses Palais

    La fenêtre du Triton symbolisant la création du monde 

    Une figure impressionnante

     Sintra Romantisme au Palais de Pena  (1)

    dotée d'une expression quelque peu effrayante. Le Triton , moitié homme, moitié poisson, sortant de sa coquille et coiffé de cheveux se transformant en tronc de vigne, fut appelé " le portique Allégorique de la création du monde "par le roi Ferdinand II

    Terrasse de Triton

    Sintra Romantisme au Palais de Pena  (1)

    La salle des Pies et la salle des Armoiries (ou du grand Conseil) sont ornées de deux superbes plafonds peints : sous les lambris du premier, Luis de Camões aurait récité ses Lusiades, la grande épopée nationale du Portugal dédiée à la gloire du navigateur et découvreur Vasco de Gama, dont le titre Os Lusiadas (c'est-à-dire « les Lusitaniens »), évoque les descendants de Lusus, fils et compagnon de Bacchus, considéré comme l'ancêtre mythique des Portugais ; le second plafond est constellé des blasons de toutes les familles nobles du Portugal vivant au début du 16e s.

    Sintra et ses Palais

    Plafond avec ses blasons

    Sintra et ses Palais

    Salon d'honneur

    Sintra et ses Palais

    Salles luxueusement décorées (ici le salon arabe) 

    ornées de superbes fresques

    Sintra et ses Palais

    https://portugalvirtual.pt/sintra/fr/

    https://voyages.michelin.fr/europe

    https://www.unsacsurledos.com


    8 commentaires

  • 4 commentaires
  • Bon Week-End à Vous


    5 commentaires
  • l'automne est un deuxième ressort où chaque feuilles est une fleur.

     Albert Camus  ( 1913-1960)

    Automne et ses couleurs


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires