• Vivre l'été indien à Montréal

    Vivre l'été indien à Montréal

    Direction la belle province où la douceur du soleil d'automne fait flamboyer Montréal d'un panaché de rouge, d'orange et de jaune. Gastronomie, balades, patrimoine, culture... quelques idées pour s'imprégner de la ville à l'heure de l'été indien ! 

    En octobre, Montréal se met aux couleurs de l'été indien. Tandis que dans les parcs les arbres se teintent de couleurs flamboyantes, la ville savoure ses derniers rayons de soleil avec une chaleureuse décontraction. C'est la saison rêvée pour flâner dans la métropole québécoise, faire le plein de culture, découvrir son patrimoine et s'imprégner de son art de vivre.

    Admirer la vue au Mont-Royal

    Posée sur une île du Saint-Laurent, Montréal mixe l'héritage de la vieille Europe au dynamisme des métropoles nord-américaines. Sommet de la ville, la colline du Mont - Royal, haute de 232 mètres, accueille un vaste parc boisé peuplé d'écureuils, d'oiseaux et de sportifs. C'est également du Mont-Royal que la vue sur Montréal et le Saint Laurent est la plus époustouflante.

    Se perdre dans le Vieux-Montréal

    Cœur historique de Montréal jusqu'à la fin du XIXe siècle, le Vieux-Montréal est un quartier préservé caché entre les buildings et le fleuve Saint-Laurent. Dans ce dédale de rues pavées bordées de restaurants branchés, de galeries d'art et de boutiques et qu'il faut arpenter à pied, on lève bien haut les yeux pour apprécier toute la diversité architecturale de ce quartier sorti tout droit d'un livre d'histoire.

    Faire le plein de saveurs au Marché Jean-Talon

    Canneberge, cerise de terre, sirop d'érable, ail d'automne du Québec... Les produits du terroir québécois déploient toutes les saveurs et toutes les couleurs le long des allées de l'historique Marché Jean-Talon. Qu'on y fasse ses emplettes, qu'on y flâne ou qu'on y déjeune, l'ambiance est à la décontraction et à la dégustation !

    Prendre le large sur les bords sur Saint-Laurent

    Baigné par le Saint-Laurent, le Vieux-Port de Montréal rappelle l'âge d'or de la ville lorsque les  navires transatlantiques y faisaient escale ou que les marchandises venues d'Europe ou d'Amérique du Nord y étaient entreposées. Marquant l'entrée du Vieux-Port, la Tour de l'horloge, réputée pour sa précision, multipliait les fonctions, monument commémoratif dédié aux marins disparus en mer, elle servait également de phare pour les navires.

    Flâner sur le Plateau

    Au pied du Mont-Royal, surplombant le centre-ville, le Plateau est une bulle de décompression bordée d'adorables maisons aux façades multicolores. Quartier bourgeois bohème où se côtoient bistros branchés, boutiques dernier cri et espace verts, l'ambiance est ici à l'art de vivre.

    Se recueillir à la Basilique Notre-Dame de Montréal

    Chef-d'œuvre néogothique fondée en 1642 par Maisonneuve, la Basilique Notre-Dame est l'église-mère de Montréal  . Inspirée de la Sainte-Chapelle, la rénovation de la décoration intérieure au XIXe siècle, emprunte à l'édifice parisien les motifs de feuilles d'or dans la voûte et les colonnes.

    Un joyau au décor polychrome entièrement composé de sculptures en bois qui a accueilli le mariage de Céline Dion en 1994.

    Revivre l'expo universelle de 1967

    En 1967, Montréal  accueillait l'exposition universelle sur l'ile Sainte-Hélène, dont la superficie est doublée, et sur une toute nouvelle ile créée pour l'occasion, l'ile Notre-Dame. Un ensemble formant aujourd'hui le Parc Jean Drapeau et sur lequel les vestiges de l'expo 67 ont été réhabilités en casino, parc d'attraction, circuit de formule 1 ou musée de l'environnement, à l'image de l'ancien Pavillon des États-Unis rebaptisé Biosphère.

    Faire une halte à l'Hôtel de ville

    Aux beaux jours, la Place Jacques-Cartier constitue une halte rêvée dans le Vieux-Montréal pour s'attabler en terrasse. De là on peut même apercevoir le fameux balcon de l'Hôtel de Ville, qui connut l'un des incidents diplomatiques les plus mémorables du Canada le 24 juillet 1967, lorsque le général de Gaulle y ponctua son discours d'un "Vive le Québec libre" très ovationné.

    Emprunter le Pont Jacques-Cartier

    Symbole de Montréal, le Pont Jacques-Cartier qui enjambe le fleuve Saint-Laurent et relie l'ile de Montréal et la ville de Longueuil sur la rive sud, a été inauguré en 1930.

    S'émerveiller aux Jardins de lumières

    A la nuit tombée, on file au Jardin botanique de Montréal où pendant tout l'automne, la magie s'empare du Jardin de Chine illuminé de milliers de lanternes colorées. Un monde féérique s'ouvre aux visiteurs le long de ce parcours imaginé par l'artiste montréalaise Danielle Roy.

    Craquer pour un bagel dans le Mile End

    A l'extrémité ouest du Plateau, se cache le quartier le plus bohème du Montréal. Si autrefois les ruelles paisibles du Mile End accueillait les immigrés venus de toute l'Europe, le quartier voit aujourd'hui cohabiter dans ses petites maisons de brique rouge aux escaliers colorés familles de juifs orthodoxes et hispters, tandis que les ateliers d'artistes jouxtent les fameuses maisons de bagels.

    S'initier à l'art québécois au Musée des Beaux-arts

    Doté d'une impressionnante collection d'art de 1860 à 1912, les Musée des Beaux-arts de Montréal est le plus important musée québécois. Outre ses collections d'art européen, le musée conserve également une collection d'art québécois et canadien exceptionnelle composée de près de 3 000 œuvres, dont environ 500 œuvres inuit et 180 artéfacts amérindiens. De la fondation de la Nouvelle-France au Montréal du début du XXe siècle, les œuvres nous content l'histoire de la belle province.

    Tout savoir sur l'univers dans la quartier Olympique

    Aux abords du Stade Olympique, conçu pour les Jeux olympiques d'été de 1976, l'univers s'ouvre à nous. Au Planétarium Rio Tinto Alcan, on se laisse envouter par "Continuun", un nouveau spectacle immersif qui nous plonge dans une onirique odyssée à travers les beautés et les forces de l'espace. Puis on file au Biodôme, sous le toit de l'ancien vélodrome olympique, qui souffle le chaud et le froid en nous faisant voyager à travers les cinq écosystèmes des Amériques.

    Se préparer pour Halloween

    En Amérique du Nord on ne plaisante pas avec la fête d'Halloween, ou au contraire si, puisqu'elle donne libre cours à toutes les facéties. Dès le mois d'octobre, les citrouilles apparaissent sur les étals, attendant d'être adoptées par les familles montréalaises.

    http://www.linternaute.com/voyage

     

    « Belles citations La fierté »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    3
    Dimanche 9 Octobre 2016 à 19:09

    Coucou Chrys ! Très belles photos du Canada ! ça donne envie d'y aller !

    Très bonne semaine Chrys ! Gros bisous

    2
    Vendredi 30 Septembre 2016 à 08:16

    coucou Crys

    belles photos et de couleurs

    La semaine se termine avec un ciel

    un peu gris se matin mais cela c'éclaircie déjà passe une bonne journée

    ainsi qu'un bon Week-end

    ♥♥ Amitié.Bisous.Colette ♥♥

    1
    Alrene
    Mercredi 28 Septembre 2016 à 18:32
    Coucou humm j'y vais de suite Hi hi hi
    Gros bisous ma douce
    Caresses pour Evan
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :