• Les jardins d’Etretat, au sommet des falaises !

    Visiter les jardins d’Etretat 

    Les jardins d’Etretat se situent au sommet des falaises d’Etretat, à deux pas de la chapelle Notre-Dame de la Garde, que l’on peut voir depuis la ville d’Etretat

    Etretat ( suite ) les jardins

     La charmante ville d’Etretat ne se résume pas à ses falaises. Après une balade sur la plage de galets ou au sommet des falaises, sachez que les jardins d’Etretat méritent également le détour !

    Etretat ( suite ) les jardins

    Situés au sommet des falaises d’Etretat, côté falaise d’Amont, ces jardins étonnants sont magnifiques et offrent une vue dégagée sur la ville d’Etretat mais aussi sur les falaises.

    Un endroit qui devrait figurer parmi vos incontournables lors d’un week-end à Etretat.

    Les jardins d’Etretat, une étonnante création

    Les étendues de sculptures végétales aux formes simplifiées et futuristes ont été inspirées par la nature du littoral des côtes normandes

    Les jardins d’Etretat sont assez récents. Ils ont été créés en 2016 par un célèbre paysagiste russe, Alexander Grivko.

    Les suspensions en terre cuite, plus d’une cinquantaine, ont été réalisées par l’artiste Sergey Catran. Dans cet espace, il y a des enceintes cachées qui diffusent le mot « Art » en une soixante de langues. Le son semble comme vibrer dans ces toupies suspendues. 

    suspensions en terre cuite

    En 1905, Madame Thébault, devenue alors une comédienne célèbre, elle plante le premier arbre sur l’une des falaises d’Etretat. Ce sera le premier pas dans la création du jardin qui portera, plus d’un siècle, plus tard le nom des Jardins d’Etretat. Aujourd’hui il devient le symbole d’harmonie et de respect dans les rapports de l’homme à la nature.

     Pourquoi à cet endroit ?

    Tout simplement car la villa Roxelane (toujours présente) était la demeure de Madame Thébault. Un peu plus tard, Anne Louvel fut en charge de la création du jardin rêvé de Madame Thébault.

    Une grosse centaine d’année plus tard, les jardins sont devenus ce que l’on peut observer désormais. Bien plus grand, ces jardins sont aussi une création originale et unique.

    Les jardins d’Etretat s’étendent à ne plus en finir. Ils sont composés de plusieurs parties, toutes réunies autour de la même idée. Quelque soit l’angle de vue, on peut admirer le graphisme et l’architecture parfaite des lieux.

    sculptures végétales

    Les idées de sculptures végétales ont été inspirées par la nature du littoral normand et réalisées avec élégance par l’architecte paysagiste Alexandre Grivko. La collection unique d’art contemporain, qui s’inscrit à la perfection dans l’idée du jardin, permet d’admirer cette étendue de la nature sous le prisme de l’art donnant ainsi un nouveau sens et une nouvelle perception du monde environnant.

    Découvrir les jardins d’Etretat

    Etalés sur plus de 7 000 mètres carrés, les jardins d’Etretat se décomposent en plusieurs univers, qui ont tous des sens différents :

    Le Jardin Eléments représente le mouvement de l’océan, les vagues, les houles et les marées. Taillés avec finesse dans les buissons de Phillyrea angustifoli, ils donnent l’impression de former la crête d’une vague qui vient se briser contre les bordures d’agapanthes bleues, Agapanthus africanus. En face, s’offre une vue imprenable sur la falaise d’Avale et la fameuse Aiguille qui jaillit de l’océan.

    jardin élément

    Etretat ( suite ) les jardins

    Jardin Avatar qui s’apparente à une petite forêt

    Le Jardin Avatar, transporte le visiteur au pays enchanté où il peut s’imaginer dans la peau du personnage de film Avatar ou encore dans Alice au pays des merveilles.

    Etretat ( suite ) les jardins

    Cet air radieux qui nous est si familier.

    On a la même expression lorsque l’on retrouver la chaleur réconfortante du soleil après les longues nuits d’hiver. C’est cette expression de contentement que doivent avoir les habitants du Svalbard qui connaissent la nuit durant des mois.

    Etretat ( suite ) les jardins

    La magie des Jardins d’Etretat

    Etretat ( suite ) les jardins

    Jardin Emotion, situé au centre des jardins d’Etretat qui est composé de buissons parfaitement taillés et sculptures en élastomère représentant différentes émotions humaines (oeuvres de l’artiste espagnol Samuel Salcedo)

    jardin émotion

    Etretat ( suite ) les jardins

    Le Jardin Etreinte et ses arbres, cachés dans la forêt, accueillent l’ensemble des sculptures de Wiktor Szostalo. Ces oeuvres représentent des gens faisant la queue pour étreindre le dernier arbre sur terre. Le projet Tree Huggers « Etreinte avec les arbres », a été imaginé en 2005. Depuis, il a fait le tour du monde. A partir de brindilles du bois, le sculpteur a créé une série de personnages. Aux visages et personnalités variés, elles lancent un appel à préserver la nature.

    Jardin étreinte

    Etretat ( suite ) les jardins

    jardin parnasse  composé de topiaires géantes

    Le Jardin Parnasse représente la Côte d'Albâtre en Normandie. Les plantations copient le dessin des falaises. Le nom Mythologique Parnasse rend hommage au mont sacré au sommet duquel habitait la muse de l'art, offrant aux invités une inspiration pour la beauté.

     

    Etretat ( suite ) les jardins

    Lieu d’inspiration de Claude Monet

    L’emplacement actuel des jardins d’Etretat fut un lieu d’inspiration pour Claude Monet, ami de Madame Thébault.

     Étretat, l'aiguille et la falaise, 1885 œuvre de Monet peintre.

    Etretat ( suite ) les jardins

    D’ailleurs, en 1886, il réalisa son œuvre Falaises d’Etretat depuis l’emplacement actuel des jardins. A cet emplacement, une terrasse a été aménagé. On y trouve une surprenante sculpture en bambou de Wiktor Szostalo, sculpture qui représente Claude Monet en train de peindre son tableau Falaises d’Etretat.

    Etretat ( suite ) les jardins

      peinture de  Claude Monet, soleil couchant à Étretat, 1883

    Pour chaque pays, l’artiste crée un nouveau personnage. En France, c’est Claude Monet, célèbre peintre français qui a servi de source d’inspiration pour Wiktor. Cette sculpture fait référence au célèbre tableau du peintre, « Soleil couchant à Etretat ». L’artiste semble observer la scène depuis un bateau. Il peint l’océan à grands coups de pinceaux, créant ainsi son chef d’œuvre qui ne laisse pas indifférent, tout comme les Jardins d’Etretat.

    Etretat ( suite ) les jardins

    La fondatrice du jardin, Madame Thébault, rassembla en 1907 différentes espèces d’orchidées rares symbolisant les concubines du harem du sultan Suleiman, au sein duquel chaque fleur - concubine exprimait sa beauté spéciale et son propre caractère.

    Etretat ( suite ) les jardins

    https://www.voyageway.com

    http://etretatgarden.fr/

    On voyage souvent loin dans le monde et pourtant on ne connait pas assez la France. Bisous de Chrys.

     


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique