• La sauge

    La sauge, digestive et tonique

    Depuis l'antiquité, c'est la plante médicinale majeure

    pour faire face au maux quotidien.

    La sauge

    1. Elle soulage les troubles digestifs

    La phytothérapie emploie les parties aériennes ( feuilles, tiges et fleurs)

    de la sauge. Qu'elle soit officinale (Salvia officinalis), sclarée ( Salvia sclarea)

    ou d'Espagne (Salvia lavandulifolia).

    En plus des substances actives (tanins, flavonoïdes, triterpènes, acides phénoliques,essences...), la première variété contient une forte teneur en

    thuyone (toxique dont le surdosage provoque des convulsions).

    Ce qui fait privilégier les autres.

    - Contre les maux de ventre et digestions difficiles

    (brûlures d'estomac, ballonnements, flatulences) son usage est

    considéré " traditionnel" par l'Agence  européenne du médicament ( EMA).

    A quel dosage?

    Au repas, prendre 1 gélule ( 1 à 2 g de poudre micronisée ou 200 à 400 mg

    d'extrait sec par jour)ou 20 à 30 gouttes de teinture mère dans un peu d'eau.

    En infusion, boire une tasse ( 1 à 3 g de feuilles séchées dans 100 ml d'eau bouillante) après le repas.

     

    La sauge

     

    2. Elle apaise les inflammations buccales

    Comme l' E M A,  la coordination en phytothérapie (ESCOP) reconnaît

    l'usage de la sauge dans ce cas .

    - Elle agît contre les inflammations du nez, de la bouche et de la gorge.

    ( aphtes, stomatites,gingivites,angines,pharyngites,

    douleurs dues à un appareil dentaire ...)

    A quel dosage?

    En bain de bouche et gargarisme 3 fois par jour avec une infusion -décoction .

    ( faire bouillir 20g de feuilles sèches 5 min dans 1 litre d'eau et laisser infuser).

    En inhalation ( ( 2 à 3 gouttes d'huile essentielle dans 1 dl d'eau bouillante).

      respirer les vapeurs quelques minutes.

    3. Elle redonne du tonus 

    Dans bon nombre de familles, on confectionne du vin médicinal de sauge.

    - Tonifiant général, il est réputé stimuler la libido féminine et soigner les troubles de la ménopause, notamment les bouffées de chaleur.

    Pour réaliser, on fait macérer 100g de feuilles de sauge fraîches dans 1 l de vin rouge ou blanc de qualité, en l'agitant 2 fois par jour.

    Filtrer au bout de 8 jours et sucrer avec 2 cuil. à soupe de miel d’acacias.

    Réserver au frais. S'il change de goût , le jeter.

    - A quel dosage?

    Prendre 1 verre à liqueur avant chaque repas.

     

    La sauge

    MIEUX LA CONNAÎTRE

    Sous quelle forme?

    Feuilles ,séchées, poudre micronisée, extraits sec  et liquide,

    teinture -mère, huile essentielle (utilisation prudente et contrôlée dans le cas de la sauge officinale).

    - Quel précaution?

    La sauge officinale peut interagir avec certains médicaments prescrits

    contre l'anxiété et les troubles du sommeil( benzodiazépines),

    les troubles psychiques (neuroleptiques) et l'épilepsie.

    Il est donc recommandé de se faire suivre par son médecin et

    de ne pas faire de cures continues.

    - quels effets indésirables?

    Ils sont rares quand l'on respecte la dose standard.

    En cas de surdosage (plus de 15 g de feuilles séchées).

    Il y a un risque de bouffées de chaleur, de nausées, d’accélération du cœur   ,

    vertiges et convulsions.

    - Quelles contre-indications?

    Insuffisance rénale,instabilité neurovégétative, épilepsie, cancer hormonodépendant et chez la femme enceinte ou qui allaite.

     

    La sauge

    « en pauseLe cassis, l'atout antirouille »

  • Commentaires

    3
    Mercredi 21 Mai 2014 à 13:22

    La sauge c'est parfumée a souhait..dire a Mado qu'elle peut l'utiliser avec du poisson c'est excellent et en soulevant la peau des volailles mettre des feuilles de sauges,on peu en mettre plusieurs ...c'est délicieux et donne un parfum et un goût fabuleux.

    C'est tout ce que je sais ...merci a toi Chrystale ,tu nous gâtes.

    Bel après midi.Gros Bisous*

     

    2
    Mercredi 21 Mai 2014 à 09:15

    J'en ai fait pousser cette année j'espère bien trouver une solution pour m'en servir étant donné que je déteste les infusions je ne sais pas trop on verra bien peut être en les ajoutant à un plat ????

    bises du mercredi

    1
    Mercredi 21 Mai 2014 à 06:10

    Bonjour et merci pou ce bon remède !

    5 billets tu m'excuseras c'est beaucoup trop pour moi qui suis inscrite à de nombreuses newsletters ce matin j'en ai 65 dans ma bal alors je me partage ! bon mercredi ! bisous !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :